Airbus inaugure son nouveau gros porteur A350-1000 (vidéo)

24/11/16 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Afp

L'Airbus A350-1000, plus gros bimoteur de l'avionneur européen, a effectué jeudi son premier vol d'essai, dans l'espoir de damer le pion à son rival américain Boeing et son fer de lance le "triple 7".

Airbus inaugure son nouveau gros porteur A350-1000 (vidéo)

© Reuters

Le nouveau venu de la gamme des A350 a pris son envol sous le ciel gris sombre de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, applaudi par des centaines d'employés, de journalistes et de VIP.

L'appareil a été allongé d'environ sept mètres, par rapport à son aîné l'A350-900, pour porter son fuselage à près de 74 mètres, ce qui a permis d'ajouter 41 sièges, soit 366 passagers.

"C'est le plus gros biréacteur que nous avons jamais construit", s'est félicité François Caudron, vice-président marketing de l'avionneur.

Le nouveau long-courrier se situe ainsi sur le juteux marché des gros biréacteurs, où règne en maître le Boeing 777-300 de la gamme 777 et en particulier le Boeing 777-300ER. Selon les experts, ce segment des 350-400 passagers représente 1.000 milliards de dollars.

Airbus revendique un coût d'exploitation inférieur d'un quart, comparé à son rival américain, et le "moteur le plus efficace" de sa gamme, produit par le britannique Rolls-Royce, selon M. Caudron. L'A350-1000 est également plus léger d'une vingtaine de tonnes que le Boeing 777-300ER.

"L'A350-1000 va tuer le 777ER", a fièrement lancé Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, branche aviation commerciale d'Airbus Group. Le patron a estimé que l'A350-1000 était également mieux placé que le Boeing 777X, version plus grande du 777ER qui peut transporter plus de 400 passagers.

"L'A350-1000 reste plus léger de 35 tonnes et a un coût d'exploitation inférieur de 15%", précise M. Caudron. "70% de la structure de l'A350-1000 est faite de matériaux perfectionnés", comme le composite, et donc plus légers, a-t-il souligné. L'A350-1000 est également plus spacieux et plus silencieux que son rival, assure Airbus.

Le nouvel Airbus vient compléter la gamme des A350, lancée en 2007, qui connaît un succès certain, avec 810 commandes reçues de 43 clients. Airbus espère ainsi capter la moitié du marché, contre 35% actuellement, de ces mini-jumbos, ainsi baptisés pour les différencier des très gros porteurs, les quadri-réacteurs comme l'A380. L'A350-1000 ne rentre "pas en concurrence" avec l'A380, a jugé M. Brégier.

Le PDG a précisé qu'Airbus avait "pour objectif de produire une dizaine d'A350 par mois, que ce soient des 900 ou des 1000". Le patron a confirmé que la compagnie Qatar Airways sera la première à faire voler le 1000 "au cours du deuxième semestre" de l'an prochain.

Le 1000, qui devrait obtenir sa certification de vol "au cours du premier semestre 2017", a reçu 195 commandes de la part de 11 clients, selon Airbus.

TrendsInformation Services

Nos partenaires