Air France-KLM pourrait supprimer 5.000 postes, le groupe dément

13/01/15 à 22:22 - Mise à jour à 22:22

Source: Belga

Le numéro 2 européen de l'aérien Air France-KLM envisage de lancer "dans les prochains mois" un nouveau plan de suppression de postes qui pourrait porter sur 5.000 emplois, selon le quotidien français Le Figaro mardi soir, une information démentie cependant par le groupe auprès de l'AFP.

Air France-KLM pourrait supprimer 5.000 postes, le groupe dément

© AFP

"Les dirigeants de la compagnie, en panne de compétitivité, prévoient de lancer un nouveau plan de réduction d'effectifs cette année", avance le quotidien sur son site, sans citer de sources. "Rien n'est encore décidé s'agissant d'un éventuel nouveau plan de départs volontaires; il est donc parfaitement prématuré de l'évoquer, tant sur le principe que sur son éventuelle ampleur", a déclaré un porte-parole d'Air France-KLM. "La direction de la compagnie n'a pas le choix. Si un tel plan n'est pas lancé rapidement, Air France sera morte dans deux ans", a affirmé un administrateur non identifié, cité par Le Figaro. "Le groupe a annoncé le 18 décembre dernier que la situation du groupe et le contexte concurrentiel dégradé nécessitaient des actions complémentaires de réduction de coûts unitaires et une réduction significative du plan d'investissement", a rappelé le porte-parole. "Le renforcement de ces actions sur les coûts sera évidemment soumis aux organisations représentatives du personnel", a-t-il souligné. Le trafic passagers d'Air France-KLM est resté quasiment stable en 2014 et si le taux d'occupation de ses avions s'est encore amélioré, le groupe est désormais talonné par son concurrent IAG, maison mère de British Airways et Iberia. Air France-KLM doit publier ses résultats annuels le 19 février. Il a toutefois prévenu dès la mi-décembre que ceux-ci seraient moins bons que prévu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires