Accord chez Lidl, tous les magasins sont ouverts

01/05/18 à 19:13 - Mise à jour à 02/05/18 à 12:02

Source: Belga

L'ensemble des supermarchés Lidl a rouvert ses portes ce mercredi. Direction et syndicats de Lidl sont parvenus à un accord à l'issue d'une après-midi de négociations, a annoncé mardi soir la chaîne de supermarchés.

Accord chez Lidl, tous les magasins sont ouverts

© Belga

L'accord prévoit 42 heures de travail supplémentaires par semaine et par magasin dans l'attente de la conclusion d'une nouvelle convention collective de travail (CCT). Une tâche à laquelle les différentes parties s'efforceront d'aboutir dès que possible, est-il précisé. Tous les magasins rouvriront leurs portes mercredi.

L'approvisionnement en produits frais perturbé

Etant donné le mouvement de grève qui a frappé les centres de distribution ces derniers jours, tous les produits frais ne se trouvent pas encore en rayons. Une journée supplémentaire est nécessaire pour que tout rentre dans l'ordre, indique une porte-parole de l'enseigne.

"Tous les magasins ont ouvert", a expliqué Isabelle Colbrandt, porte-parole de Lidl. Les magasins sont réapprovisionnés. "Il n'y a aucun problème pour l'alimentation sèche. Les produits frais sont acheminés dans la mesure du possible, mais nous ne pouvons assurer que ce sera le cas pour 100% des aliments."

Une centaine de magasins Lidl étaient en grève ces derniers jours, soit environ un sur trois, tandis que les cinq centres de distribution étaient toujours bloqués par le syndicat socialiste SETCa lundi.

"Négocier sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête"

Les futures négociations sur une nouvelle convention collective de travail s'attarderont notamment sur l'organisation du travail, la simplification des tâches, la diminution de la charge de travail, le respect des horaires affichés, l'augmentation des contrats horaires pour les travailleurs à temps partiel, un cadre sur la flexibilité et sur le travail étudiant ou encore le bien-être des travailleurs.

Les discussions aborderont aussi l'élargissement de l'équipe volante, qui est composée d'une septantaine de personnes aptes à remplacer des travailleurs absents. Un nombre insuffisant aux yeux des syndicats.

"Nous aurons désormais le temps de négocier sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête", se félicite Myriam Delmée, vice-présidente du Setca. La négociation portera également sur l'évolution des magasins, notamment en ce qui concerne la charge de travail et les métiers présents chez Lidl, détaille-t-elle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires