2ememain.be : le retour d'eBay en Belgique ?

04/07/13 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Trends-Tendances

Le géant des enchères en ligne, eBay, vient de s'offrir le leader des petites annonces sur le marché belge : 2èmemain.be (2dehands.be). Marque-t-il ainsi son nouvel intérêt sur le marché belge après l'avoir déserté en 2009 ?

2ememain.be : le retour d'eBay en Belgique ?

La formule est très simple : une plateforme assez basique, pas forcément soignée graphiquement, beaucoup d'annonces et beaucoup d'internautes. C'est sur cette combinaison gagnante que les Hollandais (des étudiants à l'époque) derrière 2èmemain ont lancé, en 1997, leur site de petites annonces. Avec un succès non négligeable : il est devenu leader des petites annonces sur le marché belge (avec plus de 50% de parts de marché) et attire désormais pas moins de 5,5 millions de visiteurs uniques chaque mois. Son modèle est simple : il permet la mise en ligne gratuite d'annonces (certaines fonctions "premium" sont payantes) et tire 80% de ses revenus de la publicité. Rachat estimé à 30 millions De quoi intéresser eBay, le géant des enchères en ligne, qui vient de reprendre ce site pour une somme officiellement non dévoilée. Reste que certains experts se risquent tout de même à quelques estimations : "Grosso modo, le montant doit tourner autour de 30 millions de dollars" nous dit un observateur. Une belle somme pour un site de petites annonces mais une petite opération pour le groupe eBay qui ne lésine pas à reprendre des acteurs à succès aux quatre coins de la terre.

C'est qu'eBay a développé depuis de nombreuses années un modèle construit sur trois grands piliers : les enchères, le paiement en ligne (Paypal) et les petites annonces. Les enchères en ligne attirent désormais essentiellement des professionnels de la vente et eBay est devenu une plateforme surtout B2C de vente par correspondance (surtout sur l'international). Les petites annonces complètent donc bien cette activité : elles sont locales et orientées "particulier à particulier". eBay dispose d'ailleurs d'une entité mondiale séparée baptisée eBay Classifieds Group qui comprend une série de sites de petites annonces un peu partout dans le monde.

Le retour belge ? D'après nos informations, eBay regardait 2èmemain depuis plusieurs années, tout comme d'autres acteurs (par exemple Kapaza) pour disposer sur notre marché d'une activité de petites annonces qui fonctionne. Car, par le passé, le géant du Web a échoué avec le lancement d'une marque maison sur ce créneau : Kijiji qui n'est pas parvenu à s'imposer sur notre marché.

Face à cet échec, une acquisition était une évidence. Mais tout un temps, le marché belge n'a plus été considéré comme très stratégique par eBay. D'ailleurs, lors d'une grosse restructuration mondiale, en 2009, eBay avait fermé ses bureaux belges (pourtant longtemps considérés comme le laboratoire européen du groupe mondial). Les activités des enchères belges sont, depuis, gérées à distance depuis la Suisse et l'Angleterre. Ne laissant à Bruxelles que quelques activités de lobbying auprès des instances européennes.

Le rachat de 2èmemain.be (2dehands) témoigne donc d'un nouvel intérêt pour le marché belge et (re)fait d'eBay l'un des plus gros acteurs de l'Internet chez nous. Reste à voir si cette acquisition marque également le retour de bureaux opérationnels sur notre territoire. Rien n'est moins sûr.

Christophe Charlot

En savoir plus sur:

Nos partenaires