Pourquoi les listes de tâches (to-do lists) peuvent malgré tout être efficaces

19/07/11 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Trends-Tendances

On reproche souvent au coach David Allen d'avoir trop de listes de tâches. Sa réponse : "Pour beaucoup de gens, une liste est un vilain mot parce que le recours à cette technique ne les a pas conduits au succès." Il distingue trois raisons pour lesquelles les listes se soldent par un échec. Et il propose aussi trois solutions.

Problème 1 : tout n'a pas été noté. Parce que la plupart des listes ne contiennent pas toutes les actions, vous avez le sentiment qu'il y a encore une foule de choses que vous devez retenir. Si vous ne notez pas tout pour en libérer votre esprit, celui-ci continue à fonctionner "en overdrive".
Solution : Faites en sorte que votre liste soit complète et sélectionnez les actions en fonction du contexte (téléphone, ordinateur, maison, administration...).

Problème 2 : angoisse. Si votre liste de tâches à faire ne comporte pas toutes les actions, il existe un fossé entre la réalité et le but final que vous avez inscrit. De sorte que vous risquez d'être saisi d'un sentiment de perte de contrôle et d'angoisse.
Solution : Inscrivez toutes les actions de façon détaillée de manière à ce qu'il n'existe aucune inconnue entre le moment présent et le but final.

Problème 3 : désillusion. Vous est-il déjà arrivé de devoir réécrire une liste parce que vous n'avez pas pu achever ce que vous aviez prévu pour un jour déterminé ? Cela crée un sentiment de culpabilité et vous oblige à refaire un travail de report et de planning.
Solution : Ne mettez pas votre 'to-do list' sur votre calendrier. Ne fixez une date et une heure que pour les actions qui ne peuvent pas être exécutées un autre jour.

Le 6 septembre, vous pourrez être personnellement coaché par David Allen au cours d'un séminaire au Kursaal d'Ostende. Informations et inscriptions via www.davidallen.be


En savoir plus sur:

Nos partenaires