Cinq trucs pour bien préparer l'entretien annuel de vos collaborateurs

12/01/12 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Trends-Tendances

L'entretien d'évaluation est souvent perçu par les managers comme un exercice imposé un peu vain. Ce dernier est pourtant payant, à condition d'être maîtrisé. Voici quelques conseils pour profiter au maximum de ce rendez-vous annuel avec vos collaborateurs.

1. Bien préparer l'échéance
Mener à bien un tel rendez-vous nécessite du travail et de la réflexion en amont, prévient Rose-Marine Ponsot, vice présidente de Syntec conseil en recrutement. " Le manager devra faire l'effort de reprendre les évaluations antérieures de son interlocuteur et de vérifier si les objectifs définis l'année précédente ont été atteints. Un entretien d'évaluation se prépare toute l'année."
2. Rendre le collaborateur acteur
Dresser le bilan de l'année écoulée est sans doute l'étape la plus délicate à négocier car le manager sera amené à lister les points forts et les zones de progrès de son collaborateur. " La meilleure façon d'agir est de laisser l'interlocuteur faire son propre bilan ", conseille Vincent Dicecca, Responsable du Domaine Management au sein de CSP Formation.
Cela l'amènera souvent à évoquer de lui-même les problèmes qu'il a rencontré, les points sur lesquels il aurait pu mieux faire... Autant de sujets qui pourraient provoquer chez lui une réaction de repli s'ils étaient évoqués directement par le manager.
3. Evaluer la relation
Une fois passée la délicate étape du bilan, il sera temps pour le manager de se concentrer sur le temps présent. C'est-à-dire au ressenti du collaborateur. C'est le moment de lui demander comment il se sent dans l'entreprise, dans son équipe... " Un entretien annuel sert aussi à évaluer le bon fonctionnement d'une relation entre le collaborateur et son manager, analyse Rose-Marie Ponsot. Ce dernier doit être lui aussi amené à se remettre en question si un malaise est ressenti et exprimé."
4. Fixer de nouveaux objectifs
Cette étape est cruciale, car elle donne le " la " de l'année à venir. C'est le moment de se demander comment développer les points forts du collaborateur et mettre en lumière les marges de progression possible. Encore une fois il serait habile de la part du manager de le faire participer, en lui demandant quels sont les objectifs qu'il pense pouvoir atteindre et ce qu'il compte faire pour y parvenir. L'entretien devant idéalement se conclure sur un témoignage de confiance du manager envers son collaborateur, afin de commencer la nouvelle année sur une note positive.
5. Eviter de parler salaire
Et la rémunération dans tout ça? Selon nos deux experts, il vaut mieux déconnecter cette question de l'entretien d'évaluation et l'aborder lors d'une entrevue qui lui serait totalement consacrée. " Si durant l'entretien d'évaluation le manager valorise les points forts, le salarié peut demander une augmentation, prévient Vincent Dicecca. Et s'il met l'accent sur les lacunes, le salarié peut parfois refuser de les reconnaître, par peur de ne pas avoir de rallonge. " En la matière, il sera donc urgent d'attendre, un peu, afin de ne pas polluer le dialogue qui doit être le plus libre possible.

Source : www.cadremploi.fr

Nos partenaires