Vulpia propose d'investir dans la construction de maisons de repos et soins

20/06/13 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Trends-Tendances

Le groupe Vulpia a annoncé jeudi la création d'une coopérative offrant aux particuliers épargnants la possibilité d'acquérir un nombre limité d'actions coopératives en vue d'investir dans la rénovation ou la construction de maisons de repos, centres de soins et flats services. Il prévoit au stade actuel, un dividende de quelque 4% par an.

Vulpia propose d'investir dans la construction de maisons de repos et soins

© Thinkstock

Vulpia est un groupe privé de services dans le secteur des soins de santé et des maisons de repos dont il gère son propre réseau, surtout en Flandre mais aussi en Wallonie, en région liégeoise. Il occupe actuellement plus de 850 personnes dans 19 résidences. Il gère 1.400 lits et 40 flat-services et affirme disposer d'un potentiel de croissance de plus de 900 unités supplémentaires.

Une part non négligeable de ses activités consiste en la reprise de maisons de repos existantes, et en la construction de nouveaux établissements. C'est dans ce contexte que le groupe a créé la société Vulpia Share, où il souhaite attirer une part, même très limitée, des milliards d'euros que les Belges ont accumulés sur leurs comptes d'épargne.

Vulpia espère y constituer un capital de quelque 10 millions d'euros d'ici un an. Le nombre d'actions par coopérateur est limité à six. Dans un premier temps, les capitaux ainsi levés seront consacrés au co-financement de la rénovation de l'ancien sanatorium Lemaire, situé à Overijse, pour en faire un centre de résidence et de soins de 126 lits et de 24 flats-services. D'autres projets financés par les capitaux de la coopérative sont en vue à La Panne, Bourg-Léopold et Heusden-Zolder.

En savoir plus sur:

Nos partenaires