Un tribunal déclare Optima en faillite

15/06/16 à 14:13 - Mise à jour à 16:23

Source: Belga

Le tribunal du commerce de Gand a prononcé mercredi vers 11h15 la faillite de la banque Optima et a désigné trois curateurs. "Il s'agit d'un collège de curateurs qui disposent d'une expérience académique en faillites", a expliqué le président du tribunal Michel Oosterlinck.

Un tribunal déclare Optima en faillite

© Belga

Optima banque avait déposé le bilan mardi auprès du tribunal du commerce de Gand, après qu'une poursuite des activités s'est révélée impossible.

La semaine dernière, la Banque nationale de Belgique (BNB) avait décidé de bloquer le remboursement des dépôts de clients et des autres créances d'Optima Banque. La BNB avait également transmis un dossier au parquet, qui comprend des indices d'éventuelles infractions pénales.

Le tribunal a désigné Geert Defreyne, Hans De Meyer et Matthias Gesquière comme curateurs. La date de cessation de paiement a été fixée au 15 juin. Le 6 juin, un premier procès-verbal de vérification des créances sera dressé.

"Comme Optima Banque est une institution de crédit, nous avons dû demander l'avis de la Banque nationale en tant que superviseur", a expliqué le président du tribunal. "Les curateurs se portent garant d'un règlement qualitatif et diligent de la faillite. Ils vont également déterminer si une reprise du portefeuille de crédit ou de celui des assurances est possible."

Optima emploie 170 personnes, auxquelles il faut ajouter un grand nombre d'agents commerciaux indépendants. En tout, environ 350 familles seront touchées, estiment les syndicats.

Une tierce opposition du patron d'Optima Jeroen Piqueur a également été traitée mercredi matin. Vendredi, le tribunal du commerce avait nommé deux administrateurs judiciaires pour Optima, Geert Waeterloos et Frank Wijckmans, afin que Jeroen Piqueur ne se rende pas volontairement insolvable. Il doit présenter un inventaire de son patrimoine privé mercredi soir sous peine d'une amende de 250.000 euros par jour, selon le quotidien De Standaard. L'intéressé n'était pas présent au moment où la faillite a été prononcée. L'avocat d'Optima banque n'a pas souhaité faire de commentaire.

Optima Banque n'est plus courtier d'assurances aux yeux de la FSMA

L'inscription d'Optima Banque SA en qualité de courtier d'assurances a expiré d'office à la suite de la déclaration de faillite prononcée mercredi à l'encontre de l'établissement financier, indique la FSMA, l'Autorité des services et marchés financiers.

La FSMA avait initié une enquête en vue d'examiner le respect des conditions d'inscription auxquelles Optima devait satisfaire en qualité de courtier d'assurances. Dans l'attente du résultat définitif de celle-ci, le gendarme du secteur financier avait suspendu mercredi dernier l'inscription de la banque en qualité de courtier d'assurances. La faillite prononcée mercredi par la tribunal de commerce de Gand met dès lors fin aux activités d'intermédiation en assurances d'Optima et de tous ses sous-agents d'assurances.

En savoir plus sur:

Nos partenaires