Le président de l'UWE futur régent de la Banque nationale

13/04/17 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

Yves Prete, le président de l'Union wallonne des entreprises (UWE), va bénéficier d'un mandat au sein de la Banque nationale de Belgique (BNB) en tant que régent, indique jeudi l'institution à l'occasion de la convocation de ses actionnaires à l'assemblée générale prévue le 15 mai.

Le président de l'UWE futur régent de la Banque nationale

Yves Prete, président de l'Union wallonne des entreprises (UWE). © Belga

D'autres changements devraient également avoir lieu parmi les censeurs, avec notamment l'élection d'Edwin De Boeck, le directeur du service d'études de la N-VA, et de Claire Tillekaerts, la CEO de l'agence flamande à l'exportation Flanders Investment & Trade.

Moyennant l'approbation des actionnaires, Yves Prete remplacera Jean-François Cats, un réviseur d'entreprises étiqueté PS, à son poste de régent de la BNB. Il sera chargé, comme ses collègues, de traiter les questions générales entourant l'institution, celles portant sur la politique monétaire et, enfin, sur la situation économique en Belgique et en Europe. Les mandats de l'avocat liégeois Didier Matray et du président de l'Unizo Karel Van Eetvelt devraient être renouvelés.

Les censeurs supervisent, quant à eux, le budget de la Banque et forment le comité d'audit. Outre Edwin De Boeck et Claire Tillekaerts, l'actuel président de la CGSLB Mario Coppens devrait également se voir attribuer un tel mandat en remplacement de Jan Vercamst, son prédécesseur au sein du syndicat libéral.

Au cours du dernier exercice comptable, les membres ont perçu 517 euros brut par réunion à laquelle ils participaient, qu'il s'agisse du Conseil de régence, de celui des censeurs, du comité de rémunération et de nomination, de la Commission du budget et de celle du Fonds spécial. Pieter Timmermans, administrateur délégué de la Fédération belge des entreprises, était le plus assidu aux réunions et a amassé quelque 10.340 euros en jetons de présence. Le gouverneur de la BNB Jan Smets a lui gagné 481.254 euros brut l'an dernier.

TrendsInformation Services

Nos partenaires