Le paiement instantané, c'est pour dans un an

12/10/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Belga

A partir de novembre 2018, les consommateurs belges auront la possibilité d'opérer des paiements instantanés, à savoir "rapidement et en continu 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, y compris les jours fériés", indique jeudi Febelfin dans un communiqué.

Le paiement instantané, c'est pour dans un an

© Getty Images

L'argent se retrouvera sur le compte du bénéficiaire en quelques secondes, même si celui-ci détient un compte auprès d'une autre banque. La fédération belge du secteur financier n'a toutefois pas précisé quelles banques seraient en mesure d'offrir ce service dès le premier jour.

"La Suède, le Danemark, le Royaume-Uni, la Pologne et la Suisse offrent déjà cette possibilité. Les pays frontaliers tels que la France et les Pays-Bas sont occupés à développer le service, mais il ne sera mis en place qu'en 2019", a indiqué la porte-parole de Febelfin, Isabelle Marchand.

Les consommateurs ne seront pas les seuls bénéficiaires de cette avancée, souligne Febelfin: "les entreprises recevront leurs paiements plus rapidement, ce qui améliorera leur cash-flow. Les prestataires de services de paiement et les pouvoirs publics pourront quant à eux améliorer leurs services financiers".

L'initiative s'inscrivant dans un cadre européen plus large, les paiements instantanés pourront à l'avenir être proposés dans toute la zone SEPA. Cette dernière ne concerne que les paiements en euro, notamment vers certains pays en dehors de la zone euro (la Suède par exemple) et même des pays ne faisant pas partie de l'Union européenne mais bien de la zone SEPA (Suisse, Saint-Marin, Norvège, Monaco, Liechtenstein et Islande).

Nos partenaires