KBC et CBC créent une nouvelle enseigne à Bruxelles

16/03/15 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Belga

Une nouvelle enseigne bancaire, KBC Brussels, marque autonome et commune de KBC et CBC, a vu le jour le 1er janvier dernier. Elle s'adresse spécifiquement aux personnes qui vivent ou travaillent à Bruxelles.

KBC et CBC créent une nouvelle enseigne à Bruxelles

© BELGA

Alors que KBC et CBC comptaient respectivement 150.000 et 26.000 clients en Région bruxelloise, l'objectif est d'en attirer 40.000 supplémentaires d'ici 2020, a annoncé lundi le groupe. Même si le réseau d'agences sera réduit, le nombre de personnes employées par KBC et CBC à Bruxelles ne devrait pas évoluer, ou alors à la hausse.

KBC dispose actuellement de 39 agences à Bruxelles, contre 9 pour la CBC, soit 48 ensemble dont 13 agences indépendantes. A l'avenir, le groupe compte fusionner certaines agences dont la taille est trop réduite et créer par ailleurs quatre nouvelles agences. KBC Brussels veut fusionner les petites agences dans lesquelles travaillent deux à trois personnes et qui sont proches d'autres agences du réseau, en vue d'offrir aux clients un meilleur service, avec davantage d'expertises. Au total, il prévoit de disposer d'environ 35 agences sur l'ensemble de la Région bruxelloise, réparties en six zones.

Le siège de la nouvelle enseigne bruxelloise sera implanté rue la Science, au coeur du quartier européen. "Dans le courant de 2015, l'accueil de toutes les agences bancaires KBC Brussels sera réaménagé pour donner une image uniforme et bien reconnaissable de la nouvelle marque", annonce le bancassureur. KBC Brussels recherche de nouveaux collaborateurs commerciaux liés à Bruxelles. Ces recrutements devront permettre de compenser les départs naturels, notamment à la pension, "chaque entreprise étant confrontée à un taux de rotation". Il n'est donc pas question de remplacement de personnel, assure le groupe.

KBC Brussels dit pouvoir apporter une valeur ajoutée aux PME, aux entrepreneurs indépendants, aux titulaires de professions libérales, aux particuliers fortunés, aux eurocrates, aux expatriés ou encore aux navetteurs. En voulant attirer 40.000 nouveaux clients, l'enseigne bruxelloise espère enregistrer des revenus supplémentaires de 24 millions d'euros d'ici 2020.

Le bancassureur KBC a reconnu qu'il souffrait d'un déficit de notoriété sur Bruxelles et a donc décidé de modifier sa stratégie commerciale. Le comité de direction de KBC Brussels, dirigé par Damien Van Renterghem, n'a été mis sur pied que depuis quelques jours, a indiqué ce dernier. Le groupe KBC estime que la Région bruxelloise représente un marché de croissance à haut potentiel, malgré les importants défis sociaux à relever.

"L'explosion démographique bruxelloise a coïncidé avec un entrepreneuriat dynamique et un grand nombre de nouvelles entreprises, qui provoquent de graves problèmes de mobilité dans la capitale et sa périphérie, et une forte pénurie de logements à des prix abordables", relève le service d'études de la KBC, dans son étude "Bruxelles, ville de contrastes".

Pour répondre aux problèmes de mobilité rencontrés à Bruxelles, KBC Brussels étendra les heures d'ouverture de ses agences et l'offre numérique. Pratiquement toutes les agences KBC Brussels offrent à leurs clients des places de parking, souligne également la nouvelle enseigne.

Pour les nouveaux entrepreneurs, KBC Brussels a annoncé la création à partir de cet été à Bruxelles d'un incubateur, destiné à accompagner les jeunes entreprises lors des premières phases de leur existence, à l'image des initiatives déjà lancées par KBC à Anvers, Louvain, Gand et Hasselt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires