KBC: des résultats supérieurs aux attentes et un nouveau marché domestique

09/02/17 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Belga

KBC, qui a décidé de faire de l'Irlande l'un de ses marchés domestiques, a bouclé son 4e trimestre 2016 sur un bénéfice de 685 millions d'euros, en hausse par rapport aux 629 millions du trimestre précédent et largement au-dessus des attentes des analystes qui tablaient sur un résultat de 545 millions, a annoncé le groupe jeudi.

KBC: des résultats supérieurs aux attentes et un nouveau marché domestique

Johan Thijs, CEO de KBC. © Belga

"Dans un contexte de taux d'intérêt bas persistants, de croissance économique soutenue en Europe centrale et en Irlande et de dynamique plus modeste en Belgique, KBC a réalisé une belle performance", a-t-il commenté.

Sur l'ensemble de l'exercice, le bénéfice du groupe s'élève à 2,427 milliards d'euros, en recul par rapport aux 2,639 milliards engrangés en 2015.

"KBC s'est montré très performant en 2016, ainsi qu'en témoigne la hausse globale des prêts, des dépôts, des ventes de produits d'assurance vie et non-vie et des actifs sous gestion", s'est réjoui Johan Thijs, l'administrateur délégué du groupe.

"Notre groupe a maintenu une solvabilité et une liquidité solides, même après le versement du dividende intérimaire de novembre, excédant nettement les nouvelles exigences minimales en matière de capital fixées par les autorités réglementaires en décembre", a-t-il ajouté.

Fort de ces chiffres, KBC proposera de fixer le dividende brut complet pour 2016 à 2,80 euros par action, "un montant en ligne avec la politique de paiement de dividende définie pour cette année et les suivantes".

Enfin, pour 2017, KBC s'attend "à des rendements substantiels" pour toutes ses divisions tout en affirmant que le ratio de coût du crédit est "actuellement trop bas et donc intenable à terme".

L'Irlande, nouveau marché domestique

Par ailleurs, l'Irlande sera désormais l'un des marchés domestiques de KBC, a annoncé le groupe en marge de la présentation de ses résultats annuels.

"KBC confirme son engagement de près de 40 ans à l'égard du marché irlandais et de l'Irlande, qui sera désormais l'un des marchés domestiques du groupe, aux côtés de la Belgique, de la République tchèque, de la Bulgarie, de la Slovaquie et de la Hongrie", a précisé la banque dans un communiqué.

"Il en résulte que KBC Bank Ireland aura pour mission d'atteindre une part de marché d'au moins 10% sur les segments retail et des petites PME et développera des activités de bancassurance similaires à celles des autres marchés domestiques" a-t-elle ajouté.

La banque se focalisera sur une clientèle de particuliers et de petites PME. Son offre de produits bancaires inclura des services bancaires au jour le jour ainsi que des produits de crédit, d'épargne et d'investissement.

"Au terme d'une analyse approfondie de la situation, nous sommes convaincus que l'Irlande est un marché sain et attractif, qui recèle des opportunités et sur lequel nous voulons jouer une rôle plus actif", a commenté Johan Thijs, le CEO du groupe, selon qui KBC Bank Ireland permettra au groupe de tester ses solutions numériques avant de les déployer dans l'ensemble de ses entités.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires