Dexia : le SOS du Holding Communal aux Régions

17/06/11 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Source: Trends-Tendances

En plein naufrage financier à cause de Dexia, le Holding Communal demande aux trois Régions de doubler leurs garanties, à 250 millions d'euros, pour pouvoir à nouveau emprunter. Pas sûr que cela suffise, cependant.

Dexia : le SOS du Holding Communal aux Régions

© Image Globe/Dirk Waem

Le Holding Communal demande aux trois Régions de doubler leurs garanties à 250 millions d'euros. Le Holding est dans une mauvaise passe après la chute de l'action Dexia, de laquelle il est l'un des actionnaires les plus importants, indique vendredi De Standaard.

Le Holding Communal est actionnaire de Dexia à hauteur de 14 %. Ces parts représentent une valeur comptable de 2,1 milliards d'euros mais celles-ci n'ont actuellement qu'une valeur de 560 millions d'euros en Bourse. C'est la raison pour laquelle la fortune propre du holding se situe aujourd'hui dans le rouge, avec une dette de 1,7 milliard d'euros.

"Une situation dramatique, écrit De Standaard. Le holding a donc besoin d'une garantie d'Etat afin de pouvoir encore emprunter de l'argent." Les garanties régionales actuelles prennent fin le 30 juin. L'objectif est de les prolonger et de les augmenter considérablement.

Selon des personnes proches du dossier citées par le journal, la garantie de 250 millions d'euros réclamée pourrait même être insuffisante. Le gouvernement flamand assume la moitié des garanties régionales existantes, la région Wallonne 35 % et la Région de Bruxelles-capitale 15 %.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires