Agoria et la Confédération Construction s'allient contre le dumping social

29/04/14 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Trends-Tendances

(Belga) Agoria, la fédération de l'industrie technologique, et la Confédération Construction s'allient contre le dumping social et ont dressé une série de propositions contre ce phénomène qui a détruit, selon elles, 11.000 emplois dans les deux secteurs, ont indiqué mardi Agoria et la la Confédération Construction dans un communiqué commun.

Agoria et la Confédération Construction s'allient contre le dumping social

"En effet, la concurrence déloyale des entreprises étrangères qui ne respectent pas les conditions de salaire et de travail belges menace toujours plus l'activité et l'emploi de nos entreprises", soulignent les deux organisations. Le secteur de la construction a perdu 8.000 emplois en deux ans et le secteur technologique en a perdu 3.000 en raison de la concurrence déloyale de ces entreprises étrangères. Les deux organisations font par conséquent une série de propositions pour s'attaquer aux abus du principe européen de la libre prestation des services. "Nous attendons le retour d'une concurrence saine sur le marché belge de la construction et des secteurs apparentés", indiquent encore les deux organisations. Selon Agoria et la Confédération Construction, la Belgique peut "améliorer la réglementation sur l'agréation dans le cadre des marchés publics, entre autres, en imposant cette obligation à tous les sous-traitants de la chaîne, en sanctionnant les prix anormalement bas et en conscientisant davantage le donneur d'ordres à la responsabilité." Par ailleurs, elles estiment que l'utilisation d'un moyen d'identification visuelle (badge) augmenterait la transparence sur les chantiers. En outre, les contrôles doivent être "plus efficaces et organisés de façon plus ciblée afin de vérifier si les entreprises étrangères respectent les règles de sécurité, remplissent leurs obligations fiscales et n'abusent pas des statuts sociaux." Enfin, les deux organisations estiment qu'il faut revoir, au niveau européen, les règles en matière de détachement et que le problème général des entreprises belges réside dans les charges salariales trop élevées face aux entreprises étrangères. (Belga)

Nos partenaires