ABN Amro sur la défensive face au diamantaire Arjav

19/01/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'action en justice introduite par la diamantaire Arjav pourrait coûter au moins 571,2 millions de dollars à la banque ABN Amro, rapporte samedi L'Echo qui a pu prendre connaissance d'un document interne.

Le document en question, intitulé "Court case scénario", passe en revue différents postes qui, dans le cadre du conflit qui l'oppose au diamantaire anversois, pourraient impacter les finances de la banque néerlandaise. En plus de certains postes plutôt techniques, ABN Amro aurait enregistré une première provision de 110 millions de dollars. Plus loin, on comprend que cette affaire, introduite récemment au tribunal de commerce d'Anvers, pourrait également coûter assez cher à la banque en Inde, à savoir 180 millions de dollars ainsi que la licence d'opérateur bancaire qu'elle est en train d'acquérir dans ce pays. L'exemple belge pourrait inspirer d'autres entreprises et ABN Amro n'écarte pas l'hypothèse de nouvelles actions en justice, raison pour laquelle elle envisage une perte potentielle de 100 millions de dollars. Pour l'action introduite en Belgique, la banque néerlandaise table sur un coût de 130 millions d'euros. A cet effet, elle a prévu une provision de deux millions de dollars pour des frais d'avocats. Enfin, la dernière case du document dit que l'annulation des instruments financiers permettant de se couvrir contre les variations de taux d'intérêt coûterait 30 millions de dollars supplémentaires. La Banque a néanmoins déclaré que ces chiffres étaient irréalistes, précisant que dans ce genre d'affaires, différents scénarios étaient étudiés. (COC)

Nos partenaires