20.000 commerçants ambulants risquent de perdre leur autorisation

03/02/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Trends-Tendances

(Belga) Alors que depuis le 1er avril 2013 les autorisations d'activités ambulantes sont délivrées sur un support électronique et que les commerçants ont disposé d'un an pour s'adapter moyennant la somme de 13 euros, quelque 20.000 d'entre eux risquent de perdre leur autorisation d'exercer, faute de s'être mis en ordre, indique lundi le SPF Economie.

Toutes les autorisations en ordre de validité, délivrées sur un support papier, doivent être rentrées auprès d'un guichet d'entreprises agréé pour le 31 mars 2014 au plus tard. A partir du 1er avril, seuls les titulaires d'autorisations sur support électronique pourront continuer à exercer leurs activités ambulantes. Les autorisations délivrées sur support papier ne seront plus valables, ce qui aura pour conséquence la perte d'abonnement sur un marché public ou le domaine public, précisent les autorités. Or, 2 mois avant la date butoir, environ 20.000 commerçants ambulants n'ont pas encore régularisé leur situation. La carte électronique est une initiative de Sabine Laruelle, ministre des Classes moyennes, des PME et des Indépendants, destinée à lutter contre la fraude et la concurrence déloyale tout en limitant au maximum les risques de falsification des autorisations délivrées sur support papier. (Belga)

Nos partenaires