24 milliards de bénéfices en trois mois: les profits d’Apple dépassent les attentes

© Getty Images

Apple a substantiellement dépassé les attentes du marché avec près de 95 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour la période de janvier à mars, dont le groupe californien a dégagé 24 milliards de bénéfice net, dans un contexte de ralentissement économique mondial.

En 2022, sur la même période, le groupe avait réalisé un chiffre d’affaires de 97,2 milliards de dollars, avec une bénéfice net à 25 milliards de dollars.

Iphone et activité de services

Les ventes de son produit phare, l’iPhone, en légère augmentation sur un an à 51,33 milliards de dollars, d’après un communiqué de résultats publié jeudi, ont aussi battu les prévisions alors que la demande a largement baissé pour les appareils électroniques à cause de l’inflation. Son activité de services a aussi un peu progressé sur un an, à près de 21 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de son exercice décalé, soit janvier-mars.

Record

« Nous sommes contents d’avoir réalisé un record absolu dans les services et un record pour le deuxième trimestre pour l’iPhone malgré l’environnement économique difficile. Notre base d’appareils actifs est à son plus haut », s’est félicité Tim Cook, le patron d’Apple, cité dans le communiqué. Les revenus du groupe de Cupertino (Silicon Valley) ont baissé sur un an, mais le marché s’attendait à pire. Car la demande pour les appareils électroniques, qui avait explosé pendant la pandémie et ses confinements, est retombée ces derniers mois face à l’inflation.

Popularité de la gamme professionnelle

Au deuxième semestre 2022, les ventes de téléphones portables dans le monde sont redescendues à leur niveau le plus bas depuis 2014, d’après le cabinet Canalys. Mais « la popularité de la gamme professionnelle d’iPhone aide Apple à étendre ses parts de marché, malgré les contraintes qui pèsent sur la demande », a souligné fin janvier Le Xuan Chiew, analyste de Canalys. 

« Et les difficultés inattendues du côté de l’approvisionnement pour ces modèles ont conduit Apple à accélérer sa diversification pour atténuer l’impact de ce problème », a-t-il ajouté. Les ventes d’ordinateurs personnels se sont aussi effondrées en début d’année, tombant à un niveau inférieur à ceux d’avant la pandémie, à cause de la demande « faible », des « excès » de stocks et d’un climat macroéconomique qui « empire », selon le cabinet IDC.

Les Mac d’Apple n’ont pas été épargnés: ils ont généré 7,2 milliards de dollars de revenus pendant le trimestre écoulé, contre 10,4 milliards à la même période l’an passé. Le directeur financier de l’entreprise, Luca Maestri, a précisé que le conseil d’administration avait décidé d’un plan de rachat d’actions à hauteur de 90 milliards de dollars.

Partner Content