La politique économique du président américain Donald Trump a un impact sur les marchés du monde entier, et les investissements n'y échappent pas non plus. Guy Janssens : " La bourse américaine a sensiblement augmenté, en conséquence de l'optimisme à l'égard de la politique de Donald Trump. Les prestations des sociétés technologiques Google, Apple, Facebook et Amazon étaient récemment encore un élément moteur de cette croissance. Entre-temps, nous constatons néanmoins une correction des marchés américains accompagnée aussi d'une tendance à la baisse. "

Différence importante entre les taux européen et américain

Un autre phénomène qui met les marchés sous pression : l'écart toujours plus grand entre les taux à dix ans européen et américain. " Aux États-Unis, celui-ci augmente à plus de 3 pour cent, et en Allemagne, il atteint à peine 0,32 pour cent. Le risque de voir les investisseurs américains vendre leurs actions pour convertir les bénéfices en une obligation d'État sûre avec un rendement de 3 % ou plus, n'est pas inconcevable. Une approche qui entrainerait certainement des pertes sur les bourses américaines. "

En Europe, l'on s'attend également à une hausse du taux, mais le faible rendement constitue toujours un facteur stimulant pour investir dans des actions. Guy Janssens : " Les Européens ont dès lors tendance à limiter le nombre d'obligations pour plutôt partir à la quête d'actions dans des secteurs défensifs ou qui présentent un potentiel de croissance important. En ce qui nous concerne, nous attendons beaucoup des entreprises qui optent pour la durabilité ou des thèmes liés aux besoins sociaux de l'avenir. "

Valerie de Gheldere & Guy Janssens

Les villes intelligentes

Aujourd'hui, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes. D'ici 2050, l'on atteindra 70 pour cent. Des proportions qui demandent de relever des défis de taille afin de maintenir les villes à un niveau viable. Valerie de Gheldere : " Les villes doivent prévoir suffisamment de logements et de nouvelles infrastructures, tout en garantissant une meilleure qualité de vie. Tous ces éléments créent des opportunités pour divers secteurs. Pensez, entre autres, au secteur de la construction qui doit veiller à mettre sur pied des bâtiments durables et neutres en CO2, à l'évolution vers la mobilité électrique, au besoin en services de télécommunication ou encore en garderie. Les villes intelligentes offrent certainement un beau potentiel pour l'avenir. "

À ceci s'ajoute la demande croissante en énergie durable et en eau. " D'ici 2030, la demande en eau augmentera de 40 pour cent et le besoin en énergie de pas moins de 50 pour cent. Les entreprises qui misent sur l'énergie renouvelable et le cleantech sont donc intéressantes. Celles qui ont trait à l'approvisionnement en eau mais aussi à l'infrastructure et à l'épuration des eaux, offrent clairement une opportunité d'investissement ", rajoute Guy Janssens.

Vie plus saine et vieillesse

Un autre thème qui gagne en importance : tout ce qui a trait à une vie plus saine et à la vieillesse. Guy Janssens : " Un approvisionnement alimentaire durable est nécessaire au vu de la croissance de la population mondiale. Dans de nombreux marchés, l'on constate parallèlement une hausse de la demande en denrées plus saines. Les sociétés qui misent sur des aliments et des suppléments alimentaires sains, mais aussi sur les soins de santé et les autres besoins d'une population vieillissante, répondent clairement à une demande en hausse. "

Afin de répartir le risque, les experts de BNP Paribas Fortis conseillent d'opter pour des fonds thématiques. Guy Janssens : " Le marché évolue continuellement en raison des innovations. Un fonds thématique offre un bon équilibre entre d'une part, d'importantes valeurs établies et d'autre part, des entreprises plus modernes, de manière à ce que le risque soit mieux réparti. "

" Le thème qui a trait à l'égalité des sexes est lui aussi un bel exemple de fonds thématique ", complète Valerie de Gheldere. " Une étude menée en 2015 par McKinsey a démontré que les entreprises qui occupent un nombre important de femmes dans toutes les couches du management, ont 15 % de chance en plus d'enregistrer de meilleurs résultats. Si l'on y ajoute la diversité ethnique, ce taux atteint même 35 %. Vous voyez que ces entreprises connaissent davantage les besoins du consommateur et sont bien positionnées pour relever les défis de l'avenir. Voilà pourquoi nous recommandons aussi ces fonds thématiques. "