Cela fait presque dix ans que les loyers et les prix des logements suivent la même courbe: toujours montante. Et le troisième trimestre 2022 n'a pas dérogé à la règle. Dans l'ensemble des pays européens, les loyers et les prix des logements ont continué d'augmenter, respectivement de 2,1% et 7,4% par rapport au troisième trimestre 2021.
...

Cela fait presque dix ans que les loyers et les prix des logements suivent la même courbe: toujours montante. Et le troisième trimestre 2022 n'a pas dérogé à la règle. Dans l'ensemble des pays européens, les loyers et les prix des logements ont continué d'augmenter, respectivement de 2,1% et 7,4% par rapport au troisième trimestre 2021. Une analyse complète d'Eurostat, l'agence de statistiques européenne, a même montré que les prix ont augmenté de 18% pour les loyers et de 49% pour les prix des logements entre 2010 et 2022.Les prix des logements et les loyers dans l'UE ont suivi une trajectoire plutôt différente. Alors que les loyers ont augmenté régulièrement depuis 2010 - prenant de 1 à 2 % chaque année - les prix des logements ont considérablement fluctué jusqu'en 2015. Depuis, ils suivent eux aussi une hausse continue. Une hausse qui a donc été spectaculaire, prenant de 4 à 5% chaque année, et pour arriver à +50% en l'espace de dix ans.Les prix des logements ont plus que doublé dans les pays de l'Est entre le troisième trimestre 2015 et 2022, comme en Hongrie (+156%) ou en République tchèque (+121%). La Belgique fait partie des pays les moins touchés avec la France, l'Italie et la Finlande, enregistrant une hausse de +36,5%. Et c'est entre 2020 et 2021 que les prix se sont envolés, augmentant de 10% en Europe. 2022 suit donc la courbe, restant dans la fourchette des 10%. La pandémie a eu un réel impact sur les prix, et cela continue. Le constat est similaire en Belgique.Enfin, pour les loyers, l'augmentation est moins importante. Les pays de l'Est sont toujours les plus touchés, comme en Lituanie ou en Estonie avec une hausse d'environ 60% entre 2015 et 2022. La Belgique se retrouve en milieu de tableau avec une hausse d'environ 15%.