Tout sur DHL

Lorsque la société de transport de colis DHL avait ouvert un tout nouveau centre de tri sur le site de Brussels Airport en 2017, c'était avec l'idée qu'elle pourrait gérer dix années de croissance. Mais la crise du coronavirus en a décidé autrement, faisant exploser les achats en ligne, si bien qu'une capacité maximale est déjà en vue. L'entreprise étudie dès lors différentes options.

Le nouveau centre de tri de DHL à Brucargo sera mis en service à la fin du mois de juin. Si tout se déroule comme prévu, les premiers travailleurs - sur le millier que compte l'entreprise - débarqueront dans le nouveau complexe dans le mois qui vient. Et d'ici 2020, DHL compte y engager 200 salariés supplémentaires afin de faire face à la hausse du nombre d'envois.

Le patron de l'aéroport de Liège, Luc Partoune, s'inquiète de la concurrence que DHL pourrait exercer au départ de Brussels Airport. Un accord avec Ethiopian Airlines permettrait à la compagnie de relier Bruxelles à Hong Kong, Dubai et Shanghai. La guéguerre des aéroports continue...

La société DHL, spécialisée dans le transport express international et logistique, va réaliser un investissement de 114 millions d'euros dans un nouveau hub à Brussels Airport. L'opération triplera la capacité d'envoi de la plateforme bruxelloise, de 12.000 à 39.500 envois traités par heure, et créera 200 nouveaux emplois à l'horizon 2020, indique jeudi DHL dans un communiqué.

DHL a créé DHL Parcel, une structure destinée à la livraison à domicile de commandes commerciales en ligne. Ses ambitions sont grandes: DHL veut devenir le numéro 2 en Belgique, derrière bpost, en termes de volumes.

DHL teste actuellement la livraison de paquets à l'aide d'un drone. Le "paketkopter" fournira dans les prochains mois des médicaments et des marchandises urgentes sur l'île allemande de Juist, en Frise-Orientale. Les premiers vols ont été effectués la semaine dernière, selon plusieurs sources chez DHL.

La société de livraison de courrier vient de mener une action de "street marketing" aussi humoristique que provocatrice. En ligne de mire : ses concurrents UPS, TNT et DPD.

Plusieurs travailleurs du siège européen de DHL à Diegem bloquent depuis lundi 13 heures les entrées et sorties de DHL International. Les coursiers de DHL International ne peuvent donc pas livrer de colis dans une partie de Bruxelles et sa périphérie flamande. Les travailleurs entendent poursuivre leur action pour le reste de la journée.

Une importante partie des travailleurs du siège européen de DHL Express à Diegem ont décidé d'arrêter le travail vendredi matin, après une courte assemblée du personnel, pour protester contre le déménagement prévu des services vers l'étranger, comme Bonn, Leipzig et Prague. Avec ce déménagement, 523 emplois sur les 810 du siège seront transférés vers l'étranger.

Mercredi, la direction de DHL Express à Diegem a arrêté unilatéralement la phase d'information et de consultation prévue dans le cadre de la loi Renault, ont appris les syndicats. Le business plan des syndicats pour le maintien du siège européen à Diegem a été écarté.