Le baromètre de l'entrepreneuriat féminin de hub.brussels publié en 2020 a révélé qu'en 10 ans, le nombre de femmes indépendantes a progressé de 30% en Région bruxelloise, voire même de plus de 50% pour les indépendantes complémentaires.

Toutefois, les hommes restent 2,5 fois plus nombreux que les femmes à exercer une activité en tant qu'indépendant à Bruxelles. Les indépendantes sont minoritaires dans la plupart des secteurs économiques de la Région, et en particulier dans les secteurs techniques et technologiques.

Selon les secrétaires d'Etat à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo) et à l'Egalité des chances, Nawal Ben Hamou (PS), la crise Covid a aussi plus touché les femmes, notamment parce qu'elles sont plus actives dans des TPE, dans les secteurs tels que l'Horeca, l'événementiel, les métiers de contact ou les petits commerces.

L'appel à projets s'inscrit également dans la stratégie de Transition économique de la Région qui a pour objectif de créer un environnement favorable à l'entrepreneuriat, incluant la diversité.

Le budget de cet appel à projets "Women in business" est de 350.000 € pour soutenir sur une année des acteurs privés porteurs de projets soutenant les (candidates) entrepreneuses. Les lauréats devront mettre en place, au choix, des programmes d'accompagnement des candidates entrepreneuses et des entrepreneuses, ou des programmes, activités et événements de mentorat, d'entraide ou de coaching, notamment portés par des réseaux d'entrepreneuses.

Les budgets par projet iront de 35.000 euros à 100.000 euros. Les projets seront sélectionnés par un jury en fonction de critères comme la qualité de l'accompagnement et l'adéquation du public-cible avec l'objectif d'inclusion de l'appel.

Les candidatures peuvent être introduites jusqu'au 15 juillet.

Le baromètre de l'entrepreneuriat féminin de hub.brussels publié en 2020 a révélé qu'en 10 ans, le nombre de femmes indépendantes a progressé de 30% en Région bruxelloise, voire même de plus de 50% pour les indépendantes complémentaires. Toutefois, les hommes restent 2,5 fois plus nombreux que les femmes à exercer une activité en tant qu'indépendant à Bruxelles. Les indépendantes sont minoritaires dans la plupart des secteurs économiques de la Région, et en particulier dans les secteurs techniques et technologiques. Selon les secrétaires d'Etat à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo) et à l'Egalité des chances, Nawal Ben Hamou (PS), la crise Covid a aussi plus touché les femmes, notamment parce qu'elles sont plus actives dans des TPE, dans les secteurs tels que l'Horeca, l'événementiel, les métiers de contact ou les petits commerces. L'appel à projets s'inscrit également dans la stratégie de Transition économique de la Région qui a pour objectif de créer un environnement favorable à l'entrepreneuriat, incluant la diversité. Le budget de cet appel à projets "Women in business" est de 350.000 € pour soutenir sur une année des acteurs privés porteurs de projets soutenant les (candidates) entrepreneuses. Les lauréats devront mettre en place, au choix, des programmes d'accompagnement des candidates entrepreneuses et des entrepreneuses, ou des programmes, activités et événements de mentorat, d'entraide ou de coaching, notamment portés par des réseaux d'entrepreneuses. Les budgets par projet iront de 35.000 euros à 100.000 euros. Les projets seront sélectionnés par un jury en fonction de critères comme la qualité de l'accompagnement et l'adéquation du public-cible avec l'objectif d'inclusion de l'appel. Les candidatures peuvent être introduites jusqu'au 15 juillet.