Pour Comeos, "à l'heure où l'inflation dépasse les 8%, il est cynique de proposer une augmentation de la TVA à 22% et 7%. Les citoyens et les entreprises sont déjà confrontés à de fortes hausses de prix provoquées par le conflit en Ukraine et des problèmes d'approvisionnement au niveau mondial. Demandez à 100 Belges si les prix dans les magasins devraient encore augmenter... je pense que nous connaissons la réponse."

"Une augmentation de la TVA nous mettrait dans une position encore plus défavorable par rapport à nos pays voisins, estime Dominique Michel, le CEO de Comeos. En Allemagne, la TVA est de 19% ; la différence serait ainsi de 3%. Où les consommateurs belges feront-ils dès lors leurs achats ?"

Pour Comeos, "à l'heure où l'inflation dépasse les 8%, il est cynique de proposer une augmentation de la TVA à 22% et 7%. Les citoyens et les entreprises sont déjà confrontés à de fortes hausses de prix provoquées par le conflit en Ukraine et des problèmes d'approvisionnement au niveau mondial. Demandez à 100 Belges si les prix dans les magasins devraient encore augmenter... je pense que nous connaissons la réponse." "Une augmentation de la TVA nous mettrait dans une position encore plus défavorable par rapport à nos pays voisins, estime Dominique Michel, le CEO de Comeos. En Allemagne, la TVA est de 19% ; la différence serait ainsi de 3%. Où les consommateurs belges feront-ils dès lors leurs achats ?"