Alors que la période des soldes d'été s'achève samedi, les commerçants indépendants en tirent un bilan médiocre, indique vendredi l'Union des classes moyennes (UCM). Malgré tout, même si elles demeurent faibles, les ventes connaissent une augmentation notable par rapport à 2020.

Lors d'un coup de sonde, l'UCM a noté quelques récurrences. D'abord, le "shopping plaisir n'a pas repris, seuls sont revenus les clients réguliers. Les clients occasionnels sont rares, particulièrement à Bruxelles en raison de la baisse du tourisme".

PLUS BESOIN DE BIEN S'HABILLER AVEC LE TELETRAVAIL ET L'ABSENCE D'EVENEMENTS

Ensuite, bien que la fréquentation soit en recul, le panier moyen est généralement bon. L'UCM constate également qu'en raison du télétravail et de la suppression de nombreux événements, les articles haut de gamme comme les costumes et robes de soirée se vendent très mal.

Enfin, la plupart des commerçants ont réussi à écouler la majorité de leur stock, ce qui n'était pas le cas l'année passée. Toutefois, l'UCM signale que si les stocks restant ne sont pas excessifs c'est parce que les volumes commandés étaient réduits.

L'union des classes moyenne précise qu'il ne s'agit pas là d'une enquête traditionnelle car il est difficile d'évaluer l'évolution du chiffre d'affaires dans ce contexte chahuté à la fois par la pandémie de coronavirus et par les récentes intempéries.

Alors que la période des soldes d'été s'achève samedi, les commerçants indépendants en tirent un bilan médiocre, indique vendredi l'Union des classes moyennes (UCM). Malgré tout, même si elles demeurent faibles, les ventes connaissent une augmentation notable par rapport à 2020. Lors d'un coup de sonde, l'UCM a noté quelques récurrences. D'abord, le "shopping plaisir n'a pas repris, seuls sont revenus les clients réguliers. Les clients occasionnels sont rares, particulièrement à Bruxelles en raison de la baisse du tourisme".PLUS BESOIN DE BIEN S'HABILLER AVEC LE TELETRAVAIL ET L'ABSENCE D'EVENEMENTS Ensuite, bien que la fréquentation soit en recul, le panier moyen est généralement bon. L'UCM constate également qu'en raison du télétravail et de la suppression de nombreux événements, les articles haut de gamme comme les costumes et robes de soirée se vendent très mal. Enfin, la plupart des commerçants ont réussi à écouler la majorité de leur stock, ce qui n'était pas le cas l'année passée. Toutefois, l'UCM signale que si les stocks restant ne sont pas excessifs c'est parce que les volumes commandés étaient réduits. L'union des classes moyenne précise qu'il ne s'agit pas là d'une enquête traditionnelle car il est difficile d'évaluer l'évolution du chiffre d'affaires dans ce contexte chahuté à la fois par la pandémie de coronavirus et par les récentes intempéries.