À la fin du mois dernier, la société Together Energy Retail avait fait faillite, faisant d'elle le 25e fournisseur d'énergie britannique à tomber depuis le mois d'août. En conséquence, 4 millions de ménages ont déjà été contraints de changer de fournisseur. Nombre de ces entreprises, surtout les plus petites, ont convenu de prix bas avec les clients et doivent maintenant acheter leur électricité et leur gaz à des prix supérieurs à ceux auxquels elles les vendent.

Au Royaume-Uni, il ne leur est en outre pas permis d'augmenter leurs prix de manière à ne plus être déficitaires. Le régulateur Ofgem applique un tarif maximum et celui-ci ne sera pas augmenté avant avril.

Les clients qui paient leurs factures d'énergie tous les mois peuvent accumuler un excédent s'ils ont payé plus qu'ils ne consomment. L'Ofgem avait estimé l'année dernière que les sociétés d'énergie britanniques avaient ainsi un crédit client de 1,4 milliard de livres.

À la fin du mois dernier, la société Together Energy Retail avait fait faillite, faisant d'elle le 25e fournisseur d'énergie britannique à tomber depuis le mois d'août. En conséquence, 4 millions de ménages ont déjà été contraints de changer de fournisseur. Nombre de ces entreprises, surtout les plus petites, ont convenu de prix bas avec les clients et doivent maintenant acheter leur électricité et leur gaz à des prix supérieurs à ceux auxquels elles les vendent. Au Royaume-Uni, il ne leur est en outre pas permis d'augmenter leurs prix de manière à ne plus être déficitaires. Le régulateur Ofgem applique un tarif maximum et celui-ci ne sera pas augmenté avant avril. Les clients qui paient leurs factures d'énergie tous les mois peuvent accumuler un excédent s'ils ont payé plus qu'ils ne consomment. L'Ofgem avait estimé l'année dernière que les sociétés d'énergie britanniques avaient ainsi un crédit client de 1,4 milliard de livres.