"La perturbation économique doit être évitée", a ajouté M. Michel sur Twitter, quelques heures après la décision de Donald Trump de suspendre pour trente jours l'entrée aux Etats-Unis de tout étranger ayant séjourné récemment en Europe, une mesure qui ne concerne pas le Royaume-Uni.

"A la suite de l'interdiction de voyage annoncée par Donald Trump, nous allons évaluer la situation aujourd'hui", a-t-il tweeté en anglais.

"L'Europe prend toutes les mesures nécessaires pour contenir l'expansion du Covid-19, limiter le nombre de personnes contaminées et soutenir la recherche", a poursuivi M. Michel.

La mesure annoncée solennellement mercredi par le président américain entrera en vigueur vendredi à minuit heure de Washington (04H00 GMT samedi). Elle s'appliquera à toute personne ayant séjourné dans l'espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux Etats-Unis, à l'exception des Américains et des résidents permanents.

Fait sans précédent le département d'Etat a exhorté dans la foulée les Américains à éviter tout voyage à l'étranger.

Selon un dernier décompte du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, plus de 17.000 cas de contamination par le nouveau coronavirus ont été enregistrés en Europe (Union européenne/Espace économique européen et Royaume-Uni), dont plus de la moitié en Italie, avec 711 décès liés au Covid-19.

"La perturbation économique doit être évitée", a ajouté M. Michel sur Twitter, quelques heures après la décision de Donald Trump de suspendre pour trente jours l'entrée aux Etats-Unis de tout étranger ayant séjourné récemment en Europe, une mesure qui ne concerne pas le Royaume-Uni."A la suite de l'interdiction de voyage annoncée par Donald Trump, nous allons évaluer la situation aujourd'hui", a-t-il tweeté en anglais."L'Europe prend toutes les mesures nécessaires pour contenir l'expansion du Covid-19, limiter le nombre de personnes contaminées et soutenir la recherche", a poursuivi M. Michel.La mesure annoncée solennellement mercredi par le président américain entrera en vigueur vendredi à minuit heure de Washington (04H00 GMT samedi). Elle s'appliquera à toute personne ayant séjourné dans l'espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux Etats-Unis, à l'exception des Américains et des résidents permanents.Fait sans précédent le département d'Etat a exhorté dans la foulée les Américains à éviter tout voyage à l'étranger.Selon un dernier décompte du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, plus de 17.000 cas de contamination par le nouveau coronavirus ont été enregistrés en Europe (Union européenne/Espace économique européen et Royaume-Uni), dont plus de la moitié en Italie, avec 711 décès liés au Covid-19.