"Les coûts de l'énergie vont impacter durablement nos finances puisque les hôpitaux sont très énergivores, explique Sylvianne Portugaels, directrice de la Citadelle. Les prix des matières premières vont augmenter nos coûts, et donc l'ensemble des ...

"Les coûts de l'énergie vont impacter durablement nos finances puisque les hôpitaux sont très énergivores, explique Sylvianne Portugaels, directrice de la Citadelle. Les prix des matières premières vont augmenter nos coûts, et donc l'ensemble des projets, qu'ils soient médicaux ou non. Quant aux indexations successives des salaires, bien nécessaires pour amortir la chute du pouvoir d'achat de nos travailleurs, elles aggravent aussi les budgets successifs sans savoir où et quand cela s'arrêtera." Par conséquent, les rapprochements déjà initiés au niveau des conventions médicales, des achats ou des services communs vont être intensifiés pour faire travailler ensemble 10.000 personnes. "Un hôpital peut-il tomber en faillite? Dans l'absolu, oui, bien évidemment, met en garde Marc De Paoli, administrateur délégué du CHU de Liège. Mais la santé est aussi un bien public à défendre dont on ne peut se passer. Il faut donc se repenser, dépasser les clivages et se donner les moyens nécessaires pour continuer à offrir un service maximal aux patients et à la population en général."