La perte de confiance a touché toutes les composantes de l'indicateur. Certaines affichent même le plus important recul enregistré à ce jour. "Les perspectives émises par les consommateurs au sujet de la situation économique générale en Belgique se sont effondrées comme jamais auparavant. Le niveau de cette composante de l'indicateur est historiquement bas. En revanche, les ménages sont moins pessimistes dans leurs attentes concernant le marché de l'emploi, qui se sont visiblement dégradées, mais dans une bien moindre mesure", explique la BNB.

Les ménages anticipent une détérioration de leur propre situation financière comme jamais observé par le passé. "Le point bas atteint ce mois-ci est sans commune mesure avec celui enregistré au début de la crise sanitaire. Les perspectives d'épargne sont également en très net recul", ajoute la BNB. L'indicateur de confiance des consommateurs est passé de 1 en février à -16 ce mois-ci.

La perte de confiance a touché toutes les composantes de l'indicateur. Certaines affichent même le plus important recul enregistré à ce jour. "Les perspectives émises par les consommateurs au sujet de la situation économique générale en Belgique se sont effondrées comme jamais auparavant. Le niveau de cette composante de l'indicateur est historiquement bas. En revanche, les ménages sont moins pessimistes dans leurs attentes concernant le marché de l'emploi, qui se sont visiblement dégradées, mais dans une bien moindre mesure", explique la BNB.Les ménages anticipent une détérioration de leur propre situation financière comme jamais observé par le passé. "Le point bas atteint ce mois-ci est sans commune mesure avec celui enregistré au début de la crise sanitaire. Les perspectives d'épargne sont également en très net recul", ajoute la BNB. L'indicateur de confiance des consommateurs est passé de 1 en février à -16 ce mois-ci.