Triste nouvelle. La Belgique n'est plus la terre du surréalisme. La France, après lui avoir ravi la chance de disputer la finale de la coupe du monde en Russie, vient de lui prendre ce label prestigieux.

Ça s'est passé sur France info. Le candidat communiste à la présidence Fabien Roussel dit tout le mal qu'il pensait de la politique internationale du président actuel inféodé à l'empire militaro industriel américain.

Fabien Roussel : "Il ne vous aura pas échappé que le président Macron, qui devient aussi le commandant en chef des forces armées de l'OTAN, en prenant la présidence de l'Union européenne....

La journaliste tente de remettre les pendules à l'heure : "Ah non, ça n'a rien à voir, l'Union européenne et l'OTAN, c'est deux choses différentes..."

Mais Roussel n'en démord pas : "Oui, mais il a aussi pris le commandement armé de l'OTAN en prenant la présidence de l'union européenne... Il vient de décider là d'envoyer des troupes en Roumanie, là, il y a quelques jours."

Bon, mettons les choses au point. Oui, la France a envoyé des soldats en Roumanie. Mais si prendre la présidence tournante de l'Union européenne signifiait aussi devenir commandant en chef des armées de l'OTAN, cela voudrait dire que les Etats-Unis, la Turquie le Canada seraient des Etats-membres de l'Union européenne, ainsi que le Royaume-Uni, annulant du même coup le Brexit. On aimerait bien, mais cette conjecture ne se passe malheureusement pas dans notre espace-temps.

Par contre, rappelle le Monde, la France a bien pris la tête, le 1er janvier, du commandement de la Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation de l'OTAN (VJTF). "Cette structure, créée en 2014 après l'annexion de la Crimée par la Russie et du déclenchement de la guerre dans le Donbass, est présidée à tour de rôle par les pays membres de l'OTAN : avant la France, elle a été dirigée par la Turquie en 2021, la Pologne en 2020, l'Allemagne en 2019, ..."

Mais non, Emmanuel Macron n'est pas devenu commandant en chef de l'OTAN.

C'est dur, la géopolitique.

Triste nouvelle. La Belgique n'est plus la terre du surréalisme. La France, après lui avoir ravi la chance de disputer la finale de la coupe du monde en Russie, vient de lui prendre ce label prestigieux.Ça s'est passé sur France info. Le candidat communiste à la présidence Fabien Roussel dit tout le mal qu'il pensait de la politique internationale du président actuel inféodé à l'empire militaro industriel américain.Fabien Roussel : "Il ne vous aura pas échappé que le président Macron, qui devient aussi le commandant en chef des forces armées de l'OTAN, en prenant la présidence de l'Union européenne....La journaliste tente de remettre les pendules à l'heure : "Ah non, ça n'a rien à voir, l'Union européenne et l'OTAN, c'est deux choses différentes..."Mais Roussel n'en démord pas : "Oui, mais il a aussi pris le commandement armé de l'OTAN en prenant la présidence de l'union européenne... Il vient de décider là d'envoyer des troupes en Roumanie, là, il y a quelques jours."Bon, mettons les choses au point. Oui, la France a envoyé des soldats en Roumanie. Mais si prendre la présidence tournante de l'Union européenne signifiait aussi devenir commandant en chef des armées de l'OTAN, cela voudrait dire que les Etats-Unis, la Turquie le Canada seraient des Etats-membres de l'Union européenne, ainsi que le Royaume-Uni, annulant du même coup le Brexit. On aimerait bien, mais cette conjecture ne se passe malheureusement pas dans notre espace-temps.Par contre, rappelle le Monde, la France a bien pris la tête, le 1er janvier, du commandement de la Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation de l'OTAN (VJTF). "Cette structure, créée en 2014 après l'annexion de la Crimée par la Russie et du déclenchement de la guerre dans le Donbass, est présidée à tour de rôle par les pays membres de l'OTAN : avant la France, elle a été dirigée par la Turquie en 2021, la Pologne en 2020, l'Allemagne en 2019, ..."Mais non, Emmanuel Macron n'est pas devenu commandant en chef de l'OTAN.C'est dur, la géopolitique.