La mesure, limpide, fait parler d'elle dans le monde entier. Via celle-ci, le ministre des Finances danois, Nicolai Wammen, veut envoyer un message clair dans la lutte contre l'évasion fiscale. Aucun des programmes de soutien mis en place par le pays pour lutter contre la crise financière liée à la pandémie du coronavirus ne sera accordé aux entreprises qui:

  • versent des dividendes ;
  • rachètent leurs propres actions ;
  • sont enregistrées dans des paradis fiscaux.

Le pays nordique a annoncé débloquer 60 milliards d'euros d'aide destinés aux travailleurs et entreprises.

Le gouvernement a également confirmé que ces mesures s'étaleraient jusqu'au 8 juillet compris, soit un mois de plus que prévu initialement. Les sociétés (qui ne font donc pas partie des cas énumérés ci-dessus) auront en outre le droit de récupérer des paiements de TVA effectués l'année dernière sous forme de prêts à taux zéro.

La mesure, limpide, fait parler d'elle dans le monde entier. Via celle-ci, le ministre des Finances danois, Nicolai Wammen, veut envoyer un message clair dans la lutte contre l'évasion fiscale. Aucun des programmes de soutien mis en place par le pays pour lutter contre la crise financière liée à la pandémie du coronavirus ne sera accordé aux entreprises qui:Le pays nordique a annoncé débloquer 60 milliards d'euros d'aide destinés aux travailleurs et entreprises.Le gouvernement a également confirmé que ces mesures s'étaleraient jusqu'au 8 juillet compris, soit un mois de plus que prévu initialement. Les sociétés (qui ne font donc pas partie des cas énumérés ci-dessus) auront en outre le droit de récupérer des paiements de TVA effectués l'année dernière sous forme de prêts à taux zéro.