L'action du constructeur américain de voitures électriques de luxe Tesla s'envolait de près de 9% lundi à Wall Street, à 1.150,77 dollars, après un quatrième trimestre en boulet de canon, lors duquel le constructeur a livré 308.600 voitures, soit nettement plus qu'attendu.

Sur l'année 2021, le groupe a frôlé le million de véhicules livrés, à 936.000, ce qui représente une croissance de 87,4% par rapport à l'année précédente. Le constructeur fait ainsi bien mieux que l'objectif annoncé en janvier dernier, de faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années.

Tesla a réussi à faire fi des problèmes logistiques mondiaux, et notamment la pénurie de semi-conducteurs, qui ont pénalisé l'ensemble du secteur automobile.

L'action du constructeur américain de voitures électriques de luxe Tesla s'envolait de près de 9% lundi à Wall Street, à 1.150,77 dollars, après un quatrième trimestre en boulet de canon, lors duquel le constructeur a livré 308.600 voitures, soit nettement plus qu'attendu.Sur l'année 2021, le groupe a frôlé le million de véhicules livrés, à 936.000, ce qui représente une croissance de 87,4% par rapport à l'année précédente. Le constructeur fait ainsi bien mieux que l'objectif annoncé en janvier dernier, de faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années. Tesla a réussi à faire fi des problèmes logistiques mondiaux, et notamment la pénurie de semi-conducteurs, qui ont pénalisé l'ensemble du secteur automobile.