La Belgique reste l'un des marchés les plus abordables d'Europe. Elle se classe au troisième rang derrière la Norvège et l'Irlande, selon le Deloitte Property Index, qui analyse et compare les marchés de l'immobilier résidentiel dans 23 pays d'Euro...

La Belgique reste l'un des marchés les plus abordables d'Europe. Elle se classe au troisième rang derrière la Norvège et l'Irlande, selon le Deloitte Property Index, qui analyse et compare les marchés de l'immobilier résidentiel dans 23 pays d'Europe. Deloitte détermine l'accessibilité au logement en comparant les salaires annuels bruts moyens par rapport au coût d'achat d'un appartement neuf de 70 m2. Dans ce cadre, les citoyens belges devraient mettre de côté 4,5 fois leur salaire annuel brut moyen pour mettre la main sur un tel appartement. Une situation qui va se détériorer en 2023 vu la hausse des taux d'intérêt et les perspectives économiques peu enthousiasmantes. De multiples crises devraient en effet impacter le marché. De quoi, selon l'étude de Deloitte, pousser de plus en plus de ménages vers le marché de la location. Sur ce segment, les prix sont toutefois également appelés à partir à la hausse à l'avenir. Pour le moment, Paris est en tête avec 29,10 euros/m2/mois, suivi d'Oslo (26,6 euros/m2), Londres (25,1 euros/m2) et Amsterdam (22,5 euros/m2). Bruxelles reste plus abordable (14,1 euros/m2), suivie d'Anvers (11,93 euros/m2) et Gand (10,03 euros/m2).