Ruée vers la mer du Nord: quelle destination choisir?
...

Comparé à la plupart des autres communes côtières, Nieuport a énormément changé ces 10 dernières années et affiche une formidable avancée des prix immobiliers. En 2011, le prix médian d'un appartement à Nieuport s'établissait à 235.000 euros. Les dernières statistiques notariales situent le prix médian actuel à 289.000 euros, soit une progression de 23%, ce qui fait de Nieuport la station balnéaire la plus onéreuse de la bande côtière occidentale. Remarquons au passage qu'Oostduinkerke, qui affiche des prix tout aussi impressionnants, est reprise dans l'entité de Coxyde dans les statistiques des notaires. Nieuport a connu une tendance tout aussi positive en 2020. Le prix médian des appartements a grossi de 7%. Les notaires ont enregistré une envolée des prix de 4,7% au cours du premier trimestre. Le marché nieuportois des maisons, par contre, a reculé de 6,9% pendant ce même trimestre, ce qui n'empêche pas une valorisation des prix de 28,8% sur 10 ans. La multiplicité des nouveaux projets à Nieuport a pour effet de freiner l'évolution des prix des nouveaux appartements. Nieuport est, selon l'analyse du bureau d'études de Crombrugghe & Partners, la seule commune côtière où le prix médian du neuf est inférieur à celui d'il y a cinq ans (-1,9%) alors que l'an dernier, le même bureau avait noté une hausse de 3,3% à 3.950 euros/m2. A en croire Gert Moerman, agent d'ERA Servimo, le marché immobilier nieuportois est en bonne santé. "L'activité est à son comble depuis un an, ajoute-t-il. Si elle ralentit légèrement depuis quelques semaines, c'est principalement à cause de l'offre quasi épuisée." Cette pénurie met les prix sous pression, affirme Gert Moerman. "Le candidat acheteur fait habituellement une offre de 5 à 10% inférieure au prix demandé, lance-t-il. Une pratique qui a toujours cours mais rares sont les propriétaires qui donnent suite. La disparition de cette marge de négociation pousse les prix de vente à la hausse." Selon Gert Moerman, la demande est équitablement partagée entre les différents sous-marchés de Nieuport-Bain. "La digue et le chenal attirent toujours autant mais la demande d'appartements dans le centre, à proximité de la rue commerçante, ne cesse de croître. Les différences de prix sont remarquables. Dans le centre, 300.000 euros est un prix courant pour un appartement de deux chambres. En front de mer et le long du chenal, le même appartement coûte facilement 500.000 euros, voire plus." Gert Moerman note pour le moment un intérêt plus marqué pour l'immobilier existant que pour le bâti neuf. "De nombreux clients aimeraient profiter de leur pied à terre à la mer dès cet été, dit-il. Ce qui est loin d'être sûr si vous achetez du neuf."