Ceux qui préfigurent la sortie de crise et qui vont se multiplier à l'avenir dans le quartier européen. Eaglestone vient d'introduire son permis d'urbanisme pour son immeuble de bureau ...

Ceux qui préfigurent la sortie de crise et qui vont se multiplier à l'avenir dans le quartier européen. Eaglestone vient d'introduire son permis d'urbanisme pour son immeuble de bureau K-Nopy. Un ensemble de 8.000 m2 situé rue de Trêves qui sera livré fin 2023. Sur sept étages, on y retrouve un espace pour accueillir un coworking, des bureaux, des espaces de détente "post-Covid", une grande terrasse sur le rooftop de même que 14 appartements. "Cet immeuble obsolète a été complètement redessiné par le bureau d'architecture Axent et permet de mieux comprendre comment seront les bureaux de demain, lance Natacha Mertens, d'Eaglestone. Soit de larges espaces aérés, de la verdure, des performances énergétiques optimales et une certaine mixité." Le promoteur bruxellois a fait du quartier européen l'un de ses terrains de jeu préférés, avec Woluwe-Saint-Lambert.