Suite au confinement cette année en raison de la pandémie liée au coronavirus, le nombre d'appartements vendus en mars avait diminué de 7,7% par rapport à l'année précédente. En avril, les ventes avaient diminué de 25,7% et en mai, de 37,4%.

Le mois de juin a toutefois marqué un tournant avec une augmentation de 17,6% des ventes d'appartements à la côte et la tendance se poursuit pour l'instant en juillet, selon le notaire Bart van Opstal, porte-parole de Notaris.be. "Au cours des 16 premiers jours ouvrables du mois, le nombre de transactions a augmenté de 23,8% par rapport à la même période en 2019".

En juin, le prix des appartements à la côte est également à nouveau en hausse. La moyenne du mois dernier était de 285.954 euros, soit une augmentation de 3,5% par rapport au niveau de 2019. En raison de la crise, le prix avait chuté à une moyenne de 282.572 euros pendant les mois de mars, avril et mai, contre 289.477 euros en février.

Suite au confinement cette année en raison de la pandémie liée au coronavirus, le nombre d'appartements vendus en mars avait diminué de 7,7% par rapport à l'année précédente. En avril, les ventes avaient diminué de 25,7% et en mai, de 37,4%. Le mois de juin a toutefois marqué un tournant avec une augmentation de 17,6% des ventes d'appartements à la côte et la tendance se poursuit pour l'instant en juillet, selon le notaire Bart van Opstal, porte-parole de Notaris.be. "Au cours des 16 premiers jours ouvrables du mois, le nombre de transactions a augmenté de 23,8% par rapport à la même période en 2019". En juin, le prix des appartements à la côte est également à nouveau en hausse. La moyenne du mois dernier était de 285.954 euros, soit une augmentation de 3,5% par rapport au niveau de 2019. En raison de la crise, le prix avait chuté à une moyenne de 282.572 euros pendant les mois de mars, avril et mai, contre 289.477 euros en février.