Cofinimmo fait son entrée sur le marché de l'immobilier de santé britannique, avec l'acquisition de trois maisons de repos et de soins dans l'est et le sud-est de l'Angleterre, pour un montant de quelque 57 millions de livres (plus de 66 millions d'euros au cours actuel), a annoncé lundi la société immobilière réglementée (sir).

Ces établissements comptent environ 200 lits au total. Le CEO de Cofinimmo voit dans cette opération une "avancée majeure dans l'exécution" de la stratégie de l'entreprise qui vise à "développer et consolider" sa "position de leader dans le secteur de l'immobilier de santé en Europe". "Avec le Royaume-Uni, nous ajoutons un neuvième pays à notre présence géographique, il s'agit également du troisième nouveau pays dans lequel nous avons fait notre entrée cette année", ajoute Jean-Pierre Hanin, cité dans un communiqué.

Pour chacun des trois sites, un bail triple net (les assurances, les taxes et la maintenance sont à charge du locataire) a été conclu pour une durée fixe de 35 ans. Les loyers seront indexés annuellement en fonction de l'indice britannique des prix de détail et le rendement locatif brut sera en ligne avec les conditions de marché actuelles, souligne encore la société immobilière.

Cofinimmo fait son entrée sur le marché de l'immobilier de santé britannique, avec l'acquisition de trois maisons de repos et de soins dans l'est et le sud-est de l'Angleterre, pour un montant de quelque 57 millions de livres (plus de 66 millions d'euros au cours actuel), a annoncé lundi la société immobilière réglementée (sir). Ces établissements comptent environ 200 lits au total. Le CEO de Cofinimmo voit dans cette opération une "avancée majeure dans l'exécution" de la stratégie de l'entreprise qui vise à "développer et consolider" sa "position de leader dans le secteur de l'immobilier de santé en Europe". "Avec le Royaume-Uni, nous ajoutons un neuvième pays à notre présence géographique, il s'agit également du troisième nouveau pays dans lequel nous avons fait notre entrée cette année", ajoute Jean-Pierre Hanin, cité dans un communiqué. Pour chacun des trois sites, un bail triple net (les assurances, les taxes et la maintenance sont à charge du locataire) a été conclu pour une durée fixe de 35 ans. Les loyers seront indexés annuellement en fonction de l'indice britannique des prix de détail et le rendement locatif brut sera en ligne avec les conditions de marché actuelles, souligne encore la société immobilière.