La société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale désire acquérir au plus vite 650 logements sociaux et en construire 6.400 d'ici 2024. Trois voies sont envisagées pour y parvenir: l'acquisition en clé sur porte d'immeubles construits, en cours de construction ou non encore construits ...

La société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale désire acquérir au plus vite 650 logements sociaux et en construire 6.400 d'ici 2024. Trois voies sont envisagées pour y parvenir: l'acquisition en clé sur porte d'immeubles construits, en cours de construction ou non encore construits mais ayant obtenu un permis ; la réservation ferme de projets à développer ; ou encore l'acquisition classique de biens sur le marché existant. La grande nouveauté concerne la procédure mise en place pour les promoteurs qui développeront au moins 25% de logements sociaux: une fast lane en matière de délivrance de permis, qui fait passer la durée de délivrance de 400 à... 95 jours. Cinq person- nes ont été engagées par urban.brusssels pour assurer le suivi. Précisons que les projets qui nécessitent un permis d'environnement n'auront pas droit à cette voie rapide. "Ce passage à 95 jours est une vraie révolution qui devrait attirer les promoteurs", relève la secrétaire d'Etat au Logement Nawal Ben Hamou. Le premier appel à projets est lancé jusqu'au 27 avril. Il sera renouvelé trois à quatre fois par an. Pour qu'un projet soit sélectionné par la SLRB, il doit répondre à une série de critères, dont notamment le fait de se trouver dans une zone résidentielle, être situé dans un rayon de 2 km maximum de trois équipements de base (école, transports en commun, magasins) ou encore comporter au moins 12 logements sociaux.