Guillaume Boutin, le CEO de l'opérateur télécom, a fait cette annonce lors de la présentation des résultats financiers de 2021. D'ici la fin de l'année, l'entreprise lancera ainsi un abonnement Internet d'une vitesse théorique de 10 Gbps pour les consommateurs et les entreprises. Par ce biais, Proximus entend montrer sa "supériorité" en termes de réseau, selon le patron français.

L'opérateur n'a cependant pas voulu donner davantage de détails sur l'offre. Il faudra en tous les cas disposer d'une connexion à Internet via la fibre optique de Proximus. Et, même avec cela, tous les clients ne pourront pas atteindre immédiatement cette vitesse maximale. Elle nécessite en effet un nouveau routeur et de nouveaux boosters WiFi. On ne sait pas encore quels sites seront les premiers à bénéficier de cette vitesse.

Proximus ne s'est pas davantage prononcé sur le prix de l'offre. "La fin de l'année 2022 est encore loin", confie-t-on. En particulier avec la période actuelle, où l'inflation (et son influence sur les salaires) et les prix de l'énergie battent des records. "Cela affecte énormément les opérations de Proximus", a d'ailleurs dit Guillaume Boutin. "On travaille sur nos dépenses et on tient à l'oeil nos tarifs", a-t-il ajouté. L'entreprise n'exclut en effet pas d'augmenter les tarifs de certaines offres dans les mois à venir.

Pour ceux qui attachent par contre plus d'importance au prix qu'à la vitesse, Proximus va lancer le 1er mai un nouvel abonnement Internet: 'Internet Essential', à 25 euros par mois, pour 100 GB de volume et 50 Mbps de vitesse de téléchargement. La formule remplace Internet Start, qui coûtait 27,5 euros. Les clients qui ne disposent que d'un câble en fibre optique pourront également s'abonner, mais ils devront patienter encore quelques mois.

Guillaume Boutin, le CEO de l'opérateur télécom, a fait cette annonce lors de la présentation des résultats financiers de 2021. D'ici la fin de l'année, l'entreprise lancera ainsi un abonnement Internet d'une vitesse théorique de 10 Gbps pour les consommateurs et les entreprises. Par ce biais, Proximus entend montrer sa "supériorité" en termes de réseau, selon le patron français. L'opérateur n'a cependant pas voulu donner davantage de détails sur l'offre. Il faudra en tous les cas disposer d'une connexion à Internet via la fibre optique de Proximus. Et, même avec cela, tous les clients ne pourront pas atteindre immédiatement cette vitesse maximale. Elle nécessite en effet un nouveau routeur et de nouveaux boosters WiFi. On ne sait pas encore quels sites seront les premiers à bénéficier de cette vitesse. Proximus ne s'est pas davantage prononcé sur le prix de l'offre. "La fin de l'année 2022 est encore loin", confie-t-on. En particulier avec la période actuelle, où l'inflation (et son influence sur les salaires) et les prix de l'énergie battent des records. "Cela affecte énormément les opérations de Proximus", a d'ailleurs dit Guillaume Boutin. "On travaille sur nos dépenses et on tient à l'oeil nos tarifs", a-t-il ajouté. L'entreprise n'exclut en effet pas d'augmenter les tarifs de certaines offres dans les mois à venir. Pour ceux qui attachent par contre plus d'importance au prix qu'à la vitesse, Proximus va lancer le 1er mai un nouvel abonnement Internet: 'Internet Essential', à 25 euros par mois, pour 100 GB de volume et 50 Mbps de vitesse de téléchargement. La formule remplace Internet Start, qui coûtait 27,5 euros. Les clients qui ne disposent que d'un câble en fibre optique pourront également s'abonner, mais ils devront patienter encore quelques mois.