Les bacs de commandes circulent sur un tapis roulant et sont remplis par des collaborateurs à différents endroits. Nous l'annoncions en exclusivité sur notre site en septembre dernier. Il est aujourd'hui opérationnel. "Il", c'est le tout nouveau centre de distribution e-commerce ...

Les bacs de commandes circulent sur un tapis roulant et sont remplis par des collaborateurs à différents endroits. Nous l'annoncions en exclusivité sur notre site en septembre dernier. Il est aujourd'hui opérationnel. "Il", c'est le tout nouveau centre de distribution e-commerce de Carrefour Belgique. D'une surface de 8.350 m2 et abritant quelque 16.000 références, cet entrepôt situé à Willebroek est voué à devenir l'unique lieu de préparation des commandes en ligne du distributeur chez nous, tant pour la livraison à domicile que pour le retrait en magasin.Contrairement à Delhaize et Colruyt, Carrefour préparait encore toutes ses commandes click&collect en point de vente. Une manière de procéder qui montre ses limites lorsque les volumes augmentent. Avec son nouveau centre, le distributeur français rattrape donc le peloton, et le dépasse même légèrement grâce à cette semi-automatisation qui doit lui permettre d'emprunter petit à petit le chemin de la rentabilité dans l'océan de pertes que représente aujourd'hui encore l'e-commerce alimentaire. Main dans la main avec son partenaire canadien Food-X Technologies, dont il utilise le logiciel de gestion des opérations, Carrefour devrait pouvoir traiter d'ici le second semestre plus de 5.000 commandes par jour dans sa nouvelle caverne d'Ali Baba.