Depuis le déménagement de MediaMarkt fin 2019 dans un espace un peu plus petit à l'intérieur du centre commercial Docks Bruxsel, on se demandait qui allait bien pouvoir occuper les 4.000 m2 libérés. La cellule, donnant sur la place intérieure du shopping-center, a en réalité été divisée: 1.000 m2 pour le discounteur néerlandais Action qui a ouvert ses portes en avril, et 3.000 m2 pour un centre de loisirs Legoland Discovery qui devrait être inauguré l'été 2022, a-t-on appris la semaine dernière.
...

Depuis le déménagement de MediaMarkt fin 2019 dans un espace un peu plus petit à l'intérieur du centre commercial Docks Bruxsel, on se demandait qui allait bien pouvoir occuper les 4.000 m2 libérés. La cellule, donnant sur la place intérieure du shopping-center, a en réalité été divisée: 1.000 m2 pour le discounteur néerlandais Action qui a ouvert ses portes en avril, et 3.000 m2 pour un centre de loisirs Legoland Discovery qui devrait être inauguré l'été 2022, a-t-on appris la semaine dernière. Développé conjointement par Merlin Entertainment, deuxième opérateur mondial du secteur, et The LEGO Group, ce centre devrait accueillir des aires de jeux, des jeux interactifs, des constructions, des espaces de restauration aussi. Les responsables du centre commercial ne peuvent pas en dire beaucoup plus pour le moment, mais ce qui est certain, c'est que ce choix s'inscrit pleinement dans leur stratégie consistant à faire du Docks une véritable destination loisirs. "Les consommateurs, aujourd'hui, recherchent plus qu'une simple expérience retail, assure Peter Todd, CEO du groupe britannique Portus Retail, copropriétaire du centre commercial bruxellois. Ils veulent pouvoir se restaurer, regarder un film, tester une attraction, faire du shopping. Il nous faut donc proposer une expérience mixte, ce que nous faisions déjà avec le parc Koezio, le Docks Dome, le White Cinema, notre offre de restauration, etc." Le CEO travaille sur cette transaction depuis 2019. "Cela prend du temps, dit-il. L'occasion s'est présentée lorsque MediaMarkt nous a fait part de sa volonté d'être relocalisé." La montée en puissance de l'e-commerce a, il est vrai, un impact très important sur la stratégie immobilière de nombreux retailers. L'électronique est particulièrement touchée, ce qui pousse des acteurs comme MediaMarkt à revoir leur nombre de points de vente, la taille de ces derniers, leur emplacement. "C'est une opération win-win, lance Peter Todd. Eux voulaient être relocalisés, nous voulions développer les loisirs." L'arrivée d'un Legoland Discovery au Docks remet-elle en cause les projets du groupe Merlin sur l'ancien site de Caterpillar, à Gosselies? Le projet est certes toujours en phase d'étude, mais il était prévu que le site carolo soit normalement prioritaire pour accueillir le quatrième parc Legoland d'Europe. Il nous revient que le projet bruxellois ne met pas en péril le grand parc d'attractions prévu à Charleroi, même si du côté du Docks, on explique que Merlin Entertainment aurait été séduit par la position centrale de Bruxelles. Affaire à suivre.