On le sait, Solvay est très engagé, via le plan Solvay One Planet, dans les projets environnementaux et, entre autres, la décarbonation de ses activités. Il s'agit, entre autres, de sortir du charbon en Europe et d'atteindre la...

On le sait, Solvay est très engagé, via le plan Solvay One Planet, dans les projets environnementaux et, entre autres, la décarbonation de ses activités. Il s'agit, entre autres, de sortir du charbon en Europe et d'atteindre la neutralité carbone dans la production de carbonate de soude. Dans cette optique, le groupe belge vient de nouer un partenariat particulier avec Veolia. Il concerne l'usine de Dombasle- sur-Meurthe qui produit 500.000 tonnes de carbonate de soude par an, destiné entre autres à l'industrie du verre. L'idée est de remplacer le charbon par une unité particulière de cogénération. Cette dernière utilise du combustible solide de récupération (CSR) produit au départ de déchets non recyclables (ménagers et industriels) qui ont été épurés de certains éléments comme du plastique ou du métal. Il s'agit d'un combustible à haute valeur énergétique. Dès 2024, 350.000 tonnes de CSR fournis par Veolia remplaceront les 200.000 tonnes de charbon importées aujourd'hui. Un beau projet qui va nécessiter 225 millions d'euros d'investissement dans l'usine française.