On le sait, Engie met en vente tout un pan de ses activités, soit les services multi-techniques (climatisation, chauffage, facility management, etc.). Ils représentent 74.000 salariés dans le monde et un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros.

Ce lundi marquait la première date importante de la cession: la remise d'une offre d'achat. Celle-ci sera suivie d'un deuxième tour avec les candidats sélectionnés pour un choix final avant la fin de l'année.

Selon des indiscrétions, six offres seraient arrivées: celles de Bouygues, Spie, Eiffage, Bain Capital, Carlyle et du consortium franco-anglais PAI-CVC. Soit trois industriels et trois fonds.

Engie espère retirer entre 5 et 6 milliards d'euros de cette vente. Affaire à suivre...

On le sait, Engie met en vente tout un pan de ses activités, soit les services multi-techniques (climatisation, chauffage, facility management, etc.). Ils représentent 74.000 salariés dans le monde et un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros. Ce lundi marquait la première date importante de la cession: la remise d'une offre d'achat. Celle-ci sera suivie d'un deuxième tour avec les candidats sélectionnés pour un choix final avant la fin de l'année. Selon des indiscrétions, six offres seraient arrivées: celles de Bouygues, Spie, Eiffage, Bain Capital, Carlyle et du consortium franco-anglais PAI-CVC. Soit trois industriels et trois fonds. Engie espère retirer entre 5 et 6 milliards d'euros de cette vente. Affaire à suivre...