Une étude menée par le spécialiste du recrutement Robert Half montre que le plan cafétéria - soit un package salarial à la carte dans lequel un employé a la possibilité de rendre flexible une partie de sa rémunération - n'est une option que pour 7% des employés belges.

Augmenter l'utilisation du plan cafétéria est également un choix intéressant du point de vue des employeurs. Sans augmenter les coûts salariaux, les employés peuvent avoir leur mot à dire sur le contenu de leur enveloppe salariale. En outre, la composition personnelle des éléments de sa propre rémunération donne bien souvent un plus grand sentiment de reconnaissance, ce qui est fondamental pour la satisfaction du personnel, avance Robert Half.

"Offrir ce type de flexibilité peut faire de vous un employeur plus attractif sur le marché du travail", déclare Joël Poilvache, Directeur chez Robert Half. "En particulier dans le contexte actuel de la guerre des talents - qui continuera d'être féroce en 2022 - une rémunération flexible est un grand atout."

D'autres formes de flexibilité

Outre le plan cafétéria, il existe d'autres formes de flexibilité offertes aux employés belges. Le fait de prendre librement des jours de congé (52%), les horaires de travail flexibles (38%) ainsi que le télétravail (35%) sont les plus courants. L'enquête montre aussi que la perte de cette flexibilité peut avoir des conséquences. Par exemple, pas moins de 18,8% des employés ont déclaré qu'ils envisageraient de changer d'emploi s'ils ne pouvaient pas prendre leurs jours de congé librement. Si la possibilité de télétravail venait à disparaître, 16% envisageraient de chercher un autre emploi.

Une étude menée par le spécialiste du recrutement Robert Half montre que le plan cafétéria - soit un package salarial à la carte dans lequel un employé a la possibilité de rendre flexible une partie de sa rémunération - n'est une option que pour 7% des employés belges. Augmenter l'utilisation du plan cafétéria est également un choix intéressant du point de vue des employeurs. Sans augmenter les coûts salariaux, les employés peuvent avoir leur mot à dire sur le contenu de leur enveloppe salariale. En outre, la composition personnelle des éléments de sa propre rémunération donne bien souvent un plus grand sentiment de reconnaissance, ce qui est fondamental pour la satisfaction du personnel, avance Robert Half. "Offrir ce type de flexibilité peut faire de vous un employeur plus attractif sur le marché du travail", déclare Joël Poilvache, Directeur chez Robert Half. "En particulier dans le contexte actuel de la guerre des talents - qui continuera d'être féroce en 2022 - une rémunération flexible est un grand atout."D'autres formes de flexibilitéOutre le plan cafétéria, il existe d'autres formes de flexibilité offertes aux employés belges. Le fait de prendre librement des jours de congé (52%), les horaires de travail flexibles (38%) ainsi que le télétravail (35%) sont les plus courants. L'enquête montre aussi que la perte de cette flexibilité peut avoir des conséquences. Par exemple, pas moins de 18,8% des employés ont déclaré qu'ils envisageraient de changer d'emploi s'ils ne pouvaient pas prendre leurs jours de congé librement. Si la possibilité de télétravail venait à disparaître, 16% envisageraient de chercher un autre emploi.