Plusieurs de ces entreprises traversent déjà une période difficile à cause du contexte économique et sont contraintes de réduire leur capacité de production en raison de difficultés d'approvisionnement, souligne Bart Steukers, qui deviendra le CEO d'Agoria le 1er avril. Il appelle les syndicats à reprendre place à la table des négociations et à relancer les discussions dans les limites du cadre législatif.

'"Au lieu de neutraliser le pays, nous devons maintenant maintenir la compétitivité de nos entreprises technologiques inspirées afin de créer des emplois durables et de tirer profit la reprise économique", ajoute Bart Steukers. Agoria regroupe près de 2.000 entreprises membres. Environ 310.000 personnes travaillent dans le secteur technologique en Belgique.

Plusieurs de ces entreprises traversent déjà une période difficile à cause du contexte économique et sont contraintes de réduire leur capacité de production en raison de difficultés d'approvisionnement, souligne Bart Steukers, qui deviendra le CEO d'Agoria le 1er avril. Il appelle les syndicats à reprendre place à la table des négociations et à relancer les discussions dans les limites du cadre législatif. '"Au lieu de neutraliser le pays, nous devons maintenant maintenir la compétitivité de nos entreprises technologiques inspirées afin de créer des emplois durables et de tirer profit la reprise économique", ajoute Bart Steukers. Agoria regroupe près de 2.000 entreprises membres. Environ 310.000 personnes travaillent dans le secteur technologique en Belgique.