"Revival a été lancé à la fin 2020, explique Tama Rchika, responsable du programme. Il ne s'agit pas d'un accompagnement visant à éviter une faillite, mais à entourer un entrepreneur qui a déjà dû cesser son activ...

"Revival a été lancé à la fin 2020, explique Tama Rchika, responsable du programme. Il ne s'agit pas d'un accompagnement visant à éviter une faillite, mais à entourer un entrepreneur qui a déjà dû cesser son activité et souhaite rebondir. Le programme peut s'étendre jusqu'à 24 mois. Il comporte un volet coaching, pour mieux gérer l'impact personnel de cette fermeture, et un mentorat, afin de soutenir le nouveau projet professionnel. Nos coachs et mentors sont une cinquantaine. Ce sont des professionnels bénévoles et cette aide est gratuite." Tama Rchika ajoute que Revival veut aussi faire évoluer la perception de l'échec. "L'échec est une expérience importante. Il doit être perçu comme une source d'apprentissage et d'opportunités". Revival est financée en grande partie par la Pulse Foundation, avec le soutien de Degroof Petercam, la Région bruxelloise et l'association française 60.000 rebonds, active dans le domaine depuis une dizaine d'années. Depuis son lancement, Revival aide 13 entrepreneurs et trois autres devraient les rejoindre prochainement.