À la veille du lancement de l'Euro 2021 et àdeux jours de la première rencontre des Diables Rouges, la passion du football commence à s'emparer du plat pays. Beaucoup ont déjà fait leur pronostic sur le vainqueur final et ont déjà planifié le calendrier des matches à ne pas rater. Mais la compétition tombe aussi dans un contexte particulier alors que le déconfinement se met tout doucement en place et que le télétravail n'est plus obligatoire mais recommandé.

Comment donc gérer l'enthousiasme des collaborateurs pour le ballon rond tout en ne négligeant pas le travail à effectuer ? Si les matches de poule de la Belgique se dérouleront en dehors des heures classiques de travail (une à 18h et deux à 21 heures), certains passionnés, qui ne travaillent pas en horaires décalés, voudront inévitablement ne pas rater certains "chocs" ne passionnant pas le restant du pays comme Écosse -Tchéquie ou Ukraine - Macédoine du Nord qui se déroulent à 15 heures. Pourront-ils le faire et à quelles conditions ? On fait le point.

Un travailleur a-t-il le droit de regarder un match durant ses heures de travail ?

Il faut distinguer deux hypothèses puisque dans le contexte de la pandémie de coronavirus nous a appris à vivre avec un télétravail plus important. Les personnes travaillant à domicile sont censées gérer l'organisation de leur travail dans le cadre de ses heures à prester. Il n'existe donc pas d'interdiction formelle qu'elles regardent un match de football ou une autre compétition sportive en journée. "Il faut que cette souplesse n'ait pas d'impact sur sa productivité et sur la réalisation de ses tâches", explique Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional.

Cela veut dire que le travailleur ne pourra pas prendre de pause comme il l'entend afin de se poser dans son canapé pour regarder une rencontre. Sauf s'il a été suffisamment efficace que pour accomplir toutes ses tâches. Mais cela dépend aussi du type de job et de la fonction occupée. Tout le monde ne peut pas tout se permettre."Prenons le cas d'un télétravailleur dont la fonction l'amène à avoir des contacts "clientèle. Il doit être disponible pour ces clients à des moments précis de la journée et est donc obligé d'être joignable durant ces tranches horaires. Si ce télétravailleur souhaite regarder un match de football durant ses heures de travail, cela risque bien évidemment de poser problème et une concertation préalable avec l'employeur sera essentielle", explique Catherine Mairy.

Le télétravail ne permettra pas de prendre une pause pour aller voir des matches des Diables dans un café. Sauf en cas d'accord avec l'employeur., iStock
Le télétravail ne permettra pas de prendre une pause pour aller voir des matches des Diables dans un café. Sauf en cas d'accord avec l'employeur. © iStock

La souplesse admise en télétravail ne l'est pas sur son lieu de travail

Pour les travailleurs qui n'ont pas d'autre choix que de se rendre sur leur lieu de travail, les restrictions sont évidemment plus importantes. "Quel que soit son job, ce travailleur n'est, en principe, pas autorisé à regarder un match de football durant les heures de travail car la souplesse qui est généralement admise en cas de télétravail ne s'applique pas d'office au travailleur qui est sur place", poursuit Catherine Mairy.

Pourquoi les règles sont-elles différentes ? Tout simplement parce que la personne pouvant bénéficier du télétravail reçoit une certaine autonomie et parce que l'employeur peut difficilement se rendre dans les salons de tous les employés travaillant depuis leur domicile. Mais aussi pour des raisons de matériel employé pour regarder les compétitions sportives. "En cas de télétravail, le travailleur utilise, en général, son propre équipement pour regarder un match de football, que ce soit sa connexion internet ou sa télévision. Par contre, dans les locaux de l'entreprise, le travailleur va vraisemblablement utiliser l'équipement mis à sa disposition par son employeur pour visionner le match, comme la connexion internet de l'entreprise. Cela peut être risqué car il utiliserait alors un accès professionnel à des fins privées ", explique Catherine Mairy.

Mais ces règles ne sont évidemment pas gravées dans le marbre et il est généralement recommandé qu'un dialogue soit instauré entre les travailleurs et leur employeur, surtout que ce dernier peut être lui aussi un grand amateur de ballon rond. Imaginons, par exemple, la situation suivante : un travailleur souhaite regarder un match qui se déroule à 15h. Il pourrait, de commun accord avec son employeur, arrêter sa journée de travail plus tôt et travailler à un autre moment."Tout dépendra du type de travail et une appréciation au cas par cas est indispensable" précise la Legal Expert chez Partena Professional.

Peut-on travailler en portant le maillot de son équipe favorite ?

La législation ne prévoit des prescriptions vestimentaires qu'en rapport avec des règles d'hygiène ou de sécurité. Mais chaque employeur est évidemment libre d'appliquer un code vestimentaire dans son règlement de travail. Il doit juste veiller à l'appliquer de manière objective et à ne pas faire de distinction entre les membres du personnel. L'employeur a évidemment le droit d'infliger des sanctions au collaborateur qui ne porterait pas une tenue adaptée en vertu du règlement intérieur. Mais cela ne vaut pas que pour les maillots de football.

Catherine Mairy recommande d'ailleurs le bon sens dans ce genre de situations, aussi bien pour ceux qui travaillent en présentiel que ceux qui le font à domicile. "Il est ainsi difficile d'envisager que le télétravailleur puisse assister à des réunions en vidéo conférence avec des clients, vêtu d'un maillot de football ; il faut nécessairement respecter le code vestimentaire propre à ce type de réunions. Et le raisonnement est bien entendu le même si la rencontre devait se faire en présentiel".

Est-il envisageable d'adapter temporairement l'horaire de travail pour pouvoir suivre des matches ?

C'est évidemment possible à condition que l'employeur et le travailleur marquent leur accord par écrit. Les modifications devront par ailleurs être affichées dans l'entreprise. "Il faudra préciser les jours pendant lesquels l'adaptation de l'horaire sera appliquée comme, par exemple, les jours où la Belgique dispute un match. Mais si une entreprise décide de modifier temporairement les horaires, cela doit impérativement concerner tous les collaborateurs demandeurs pour éviter toute discrimination", conclut notre interlocutrice.

À la veille du lancement de l'Euro 2021 et àdeux jours de la première rencontre des Diables Rouges, la passion du football commence à s'emparer du plat pays. Beaucoup ont déjà fait leur pronostic sur le vainqueur final et ont déjà planifié le calendrier des matches à ne pas rater. Mais la compétition tombe aussi dans un contexte particulier alors que le déconfinement se met tout doucement en place et que le télétravail n'est plus obligatoire mais recommandé. Comment donc gérer l'enthousiasme des collaborateurs pour le ballon rond tout en ne négligeant pas le travail à effectuer ? Si les matches de poule de la Belgique se dérouleront en dehors des heures classiques de travail (une à 18h et deux à 21 heures), certains passionnés, qui ne travaillent pas en horaires décalés, voudront inévitablement ne pas rater certains "chocs" ne passionnant pas le restant du pays comme Écosse -Tchéquie ou Ukraine - Macédoine du Nord qui se déroulent à 15 heures. Pourront-ils le faire et à quelles conditions ? On fait le point. Un travailleur a-t-il le droit de regarder un match durant ses heures de travail ? Il faut distinguer deux hypothèses puisque dans le contexte de la pandémie de coronavirus nous a appris à vivre avec un télétravail plus important. Les personnes travaillant à domicile sont censées gérer l'organisation de leur travail dans le cadre de ses heures à prester. Il n'existe donc pas d'interdiction formelle qu'elles regardent un match de football ou une autre compétition sportive en journée. "Il faut que cette souplesse n'ait pas d'impact sur sa productivité et sur la réalisation de ses tâches", explique Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional. Cela veut dire que le travailleur ne pourra pas prendre de pause comme il l'entend afin de se poser dans son canapé pour regarder une rencontre. Sauf s'il a été suffisamment efficace que pour accomplir toutes ses tâches. Mais cela dépend aussi du type de job et de la fonction occupée. Tout le monde ne peut pas tout se permettre."Prenons le cas d'un télétravailleur dont la fonction l'amène à avoir des contacts "clientèle. Il doit être disponible pour ces clients à des moments précis de la journée et est donc obligé d'être joignable durant ces tranches horaires. Si ce télétravailleur souhaite regarder un match de football durant ses heures de travail, cela risque bien évidemment de poser problème et une concertation préalable avec l'employeur sera essentielle", explique Catherine Mairy.La souplesse admise en télétravail ne l'est pas sur son lieu de travailPour les travailleurs qui n'ont pas d'autre choix que de se rendre sur leur lieu de travail, les restrictions sont évidemment plus importantes. "Quel que soit son job, ce travailleur n'est, en principe, pas autorisé à regarder un match de football durant les heures de travail car la souplesse qui est généralement admise en cas de télétravail ne s'applique pas d'office au travailleur qui est sur place", poursuit Catherine Mairy.Pourquoi les règles sont-elles différentes ? Tout simplement parce que la personne pouvant bénéficier du télétravail reçoit une certaine autonomie et parce que l'employeur peut difficilement se rendre dans les salons de tous les employés travaillant depuis leur domicile. Mais aussi pour des raisons de matériel employé pour regarder les compétitions sportives. "En cas de télétravail, le travailleur utilise, en général, son propre équipement pour regarder un match de football, que ce soit sa connexion internet ou sa télévision. Par contre, dans les locaux de l'entreprise, le travailleur va vraisemblablement utiliser l'équipement mis à sa disposition par son employeur pour visionner le match, comme la connexion internet de l'entreprise. Cela peut être risqué car il utiliserait alors un accès professionnel à des fins privées ", explique Catherine Mairy.Mais ces règles ne sont évidemment pas gravées dans le marbre et il est généralement recommandé qu'un dialogue soit instauré entre les travailleurs et leur employeur, surtout que ce dernier peut être lui aussi un grand amateur de ballon rond. Imaginons, par exemple, la situation suivante : un travailleur souhaite regarder un match qui se déroule à 15h. Il pourrait, de commun accord avec son employeur, arrêter sa journée de travail plus tôt et travailler à un autre moment."Tout dépendra du type de travail et une appréciation au cas par cas est indispensable" précise la Legal Expert chez Partena Professional.Peut-on travailler en portant le maillot de son équipe favorite ? La législation ne prévoit des prescriptions vestimentaires qu'en rapport avec des règles d'hygiène ou de sécurité. Mais chaque employeur est évidemment libre d'appliquer un code vestimentaire dans son règlement de travail. Il doit juste veiller à l'appliquer de manière objective et à ne pas faire de distinction entre les membres du personnel. L'employeur a évidemment le droit d'infliger des sanctions au collaborateur qui ne porterait pas une tenue adaptée en vertu du règlement intérieur. Mais cela ne vaut pas que pour les maillots de football.Catherine Mairy recommande d'ailleurs le bon sens dans ce genre de situations, aussi bien pour ceux qui travaillent en présentiel que ceux qui le font à domicile. "Il est ainsi difficile d'envisager que le télétravailleur puisse assister à des réunions en vidéo conférence avec des clients, vêtu d'un maillot de football ; il faut nécessairement respecter le code vestimentaire propre à ce type de réunions. Et le raisonnement est bien entendu le même si la rencontre devait se faire en présentiel".Est-il envisageable d'adapter temporairement l'horaire de travail pour pouvoir suivre des matches ?C'est évidemment possible à condition que l'employeur et le travailleur marquent leur accord par écrit. Les modifications devront par ailleurs être affichées dans l'entreprise. "Il faudra préciser les jours pendant lesquels l'adaptation de l'horaire sera appliquée comme, par exemple, les jours où la Belgique dispute un match. Mais si une entreprise décide de modifier temporairement les horaires, cela doit impérativement concerner tous les collaborateurs demandeurs pour éviter toute discrimination", conclut notre interlocutrice.