Le communiqué est tombé vendredi après la clôture de la Bourse de Paris: face à l'intransigeance de l'Autorité de la concurrence (ADLC) qui ne voyait que la cession de TF1 ou de M6 comme solution pour accepter le mariage et qui vidait donc la fusion de toute logique industrielle, Bouygues et Bertelsmann ont mis fin à leur mariage. Dans une interview au...

Le communiqué est tombé vendredi après la clôture de la Bourse de Paris: face à l'intransigeance de l'Autorité de la concurrence (ADLC) qui ne voyait que la cession de TF1 ou de M6 comme solution pour accepter le mariage et qui vidait donc la fusion de toute logique industrielle, Bouygues et Bertelsmann ont mis fin à leur mariage. Dans une interview au journal français Les Echos, Benoît Coeuré, le patron de l'ADLC, explique pourquoi il n'a pas souscrit au point de vue des deux géants des médias: "Le projet était pertinent d'un point de vue industriel, cela ne fait pas de doute, mais le sujet n'est pas là: un tel groupe aurait eu un pouvoir de marché excessif sur le territoire national". Selon lui, la présence des plateformes comme Netflix ou Amazon Prime ne crée pas, à ce stade, ni même d'un point de vue prospectif, de pression concurrentielle suffisante ou significative sur la télévision linéaire. Après avoir déboursé près de 100 millions d'euros dans ce mariage, que vont faire aujourd'hui TF1 et M6 face à une menace qu'ils jugent, eux, bien réelle? Du côté de TF1, fort de l'expérience de Bouygues dans les télécoms, on parle d'une accélération de la "plateformisation" des contenus, des offres à géométrie variable pour toucher un très large public. Les choses sont plus compliquées pour M6. Si Bertelsmann confirme son désir de vendre, il va falloir aller vite. En effet, la régulation française stipule qu'il ne peut y avoir revente dans les cinq années qui suivent le renouvellement d'émettre. Ce renouvellement doit tomber le 6 mai. Qui pour remplacer TF1? Un concurrent évincé comme Vivendi, Xavier Niel, Daniel Kretinsky ou Mediaset? Ou un nouveau venu comme Rodolphe Saadé, le puissant patron de CMA CGM?