...

En 2003, à l'âge de 19 ans, Elizabeth Holmes portait Theranos sur les fonts baptismaux. L'idée de base était de mettre au point un outil de diagnostic sanguin, rapide, indolore (une seule goutte de sang suffisait) et moins cher que ceux de labos traditionnels. Le projet a séduit et, rapidement, Theranos a décollé, attiré les investisseurs et même atteint la valorisation de 10 milliards de dollars. En 2015, tout s'est effondré suite à un article du Wall Street Journal qui révélait que l'outil n'a jamais vraiment fonctionné et qu'Elizabeth Holmes avait menti pendant des années pour convaincre les investisseurs. Reconnue coupable de fraude, la trentenaire a été condamnée la semaine dernière à 135 mois de prison et trois années supplémentaires sous supervision. Le juge a suivi en partie les procureurs qui voulaient une peine exemplaire pour dissuader les futures escroqueries. Il doit encore déterminer quel montant devra être remboursé aux différents investisseurs. Si elle ne fait pas appel, Elizabeth Holmes est censée se rendre aux autorités au plus tard le 27 avril prochain. Sunny Balwani, son ancien amant et partenaire dans Theranos, a, dans un procès séparé, aussi été reconnu coupable de fraude.