Depuis le 7 février, bpost assure donc des livraisons le dimanche dans tout le pays avec ses propres facteurs. L'entreprise vient de lancer un projet pilote, appelé Paksun, d'une durée d'un an, avec une ambit...

Depuis le 7 février, bpost assure donc des livraisons le dimanche dans tout le pays avec ses propres facteurs. L'entreprise vient de lancer un projet pilote, appelé Paksun, d'une durée d'un an, avec une ambition modérée de livrer 10.000 colis par dimanche. Le système fonctionne sur base volontaire: les facteurs seront payés 150% et bénéficieront d'un jour de congé supplémentaire par tranche de 12 dimanches prestés par semestre. L'accord avec les syndicats, qualifié d'historique, a été conclu fin de l'année dernière. Ceux-ci ont tous marqué leur accord, sauf la CGSP qui s'y est opposée. Pas sur le principe du travail du dimanche mais pour des questions d'équité salariale. Clairement, bpost se modernise et se transforme en une entreprise d'e-commerce qui entend livrer les colis reçus en J+1. Une promesse qui va plaire à de nombreux acteurs de la vente en ligne. A terme, si le projet tient ses promesses, bpost entend employer environ 300 personnes tous les dimanches.