"Avec Combo, nous ne parvenons pas à couvrir l'entièreté du pays ", expliquait-on chez Carrefour lors de l'annonce du partenariat avec bringr (de bpost également, Ndlr), cette plateforme de livraison faisant appel à des particuliers. " Combo ne répond pas aux besoins de toute la clientèle. Nous sommes en discussion avec d'autres partenaires ", affirmait récemment dans nos colonnes Cédric Antoine, le patron du supermarché en ligne Wink. C'est clair : le service de livraison de courses multi-enseignes de bpost laissait sur leur faim plusieurs de ses clients. Permettant de combiner au sein d'une ...