Alors que les syndicats en front commun se préparaient à négocier le volet social pour le personnel de DSV Logistics, la direction a annoncé, mardi en conseil d'entreprise extraordinaire, un total retournement de situation avec l'arrêt de la procédure de licenciement collectif.

"Nous devions rencontrer la direction pour discuter du volet social et, au lieu de ça, on nous a convoqué en conseil d'entreprise pour nous annoncer cet heureux retournement de situation", explique Sabrina Gervasi (Setca) au nom du front commun syndical.

La CNE a, de son côté, confirmé, dans le même temps que "suite aux interventions des organisations syndicales, la multinationale Dow a décidé de ne pas fermer le site. Elle a pris conscience du savoir-faire et de l'expérience incontestable des travailleurs du site wallon."

"Le contrat liant Dow avec DSV Logistics devait se terminer dans six mois, suite aux dernières négociations et voilà qu'il est prolongé de cinq ans et, contrairement au précédent contrat, sans clause de possibilité de rupture. C'est une excellente nouvelle mais nous attendons encore la rédaction et la signature de la convention relative à cette annonce pour pleinement nous réjouir", a conclu Sabrina Gervasi.

L'annonce, en février, de la rupture prématurée du contrat entre DSV et Dow, avait fait l'effet d'une bombe dans les rangs des 139 travailleurs qui avaient exprimé leur mécontentement par diverses actions. La direction de DSV Logistics avait toutefois annoncé, le 6 mars, que le contrat liant DSV Logistics et DOW Performance Silicones à Feluy avait été prolongé de six mois, jusqu'au 10 février 2018.

Alors que les syndicats en front commun se préparaient à négocier le volet social pour le personnel de DSV Logistics, la direction a annoncé, mardi en conseil d'entreprise extraordinaire, un total retournement de situation avec l'arrêt de la procédure de licenciement collectif. "Nous devions rencontrer la direction pour discuter du volet social et, au lieu de ça, on nous a convoqué en conseil d'entreprise pour nous annoncer cet heureux retournement de situation", explique Sabrina Gervasi (Setca) au nom du front commun syndical. La CNE a, de son côté, confirmé, dans le même temps que "suite aux interventions des organisations syndicales, la multinationale Dow a décidé de ne pas fermer le site. Elle a pris conscience du savoir-faire et de l'expérience incontestable des travailleurs du site wallon." "Le contrat liant Dow avec DSV Logistics devait se terminer dans six mois, suite aux dernières négociations et voilà qu'il est prolongé de cinq ans et, contrairement au précédent contrat, sans clause de possibilité de rupture. C'est une excellente nouvelle mais nous attendons encore la rédaction et la signature de la convention relative à cette annonce pour pleinement nous réjouir", a conclu Sabrina Gervasi. L'annonce, en février, de la rupture prématurée du contrat entre DSV et Dow, avait fait l'effet d'une bombe dans les rangs des 139 travailleurs qui avaient exprimé leur mécontentement par diverses actions. La direction de DSV Logistics avait toutefois annoncé, le 6 mars, que le contrat liant DSV Logistics et DOW Performance Silicones à Feluy avait été prolongé de six mois, jusqu'au 10 février 2018.